Bennett recommande vivement une troisième dose pour les Israéliens éligibles
Rechercher

Bennett recommande vivement une troisième dose pour les Israéliens éligibles

Il y a eu trois nouveaux décès jeudi, dont un homme de 38 ans non-vacciné sans antécédents médicaux

Le Premier ministre Naftali Bennett à la résidence présidentielle le 21 juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Naftali Bennett à la résidence présidentielle le 21 juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Naftali Bennett a annoncé jeudi que les Israéliens de plus de 60 ans pourront se faire administrer une troisième dose de vaccin dès la semaine prochaine, appelant les Israéliens à prendre rendez-vous et à encourager famille et amis à faire de même.

Dans une déclaration à la presse faite en prime-time, Bennett a expliqué que le président Isaac Herzog sera le tout premier à se faire injecter ce rappel dès vendredi matin.

« Les données montrent que l’immunité diminue avec le temps et l’objectif est de renforcer cette immunité », a-t-il déclaré, faisant la comparaison entre le vaccin contre la COVID-19 et celui de la grippe qui doit être renouvelé périodiquement.

Bennett a expliqué que sa politique visait à tenter de sauver des vies tout en minimisant les perturbations du quotidien potentiellement induites par la pandémie.

Il a appelé les plus jeunes qui ne sont pas vaccinés à recevoir les deux précieuses doses.

Bennett a indiqué que des autotests de dépistage du coronavirus de type PCR étaient dorénavant présentés à la vente en pharmacie.

Le ministère de la Santé a par ailleurs fait savoir à 18h30 hier que 1 448 nouveaux cas de COVID-19 avaient été diagnostiqués pendant la journée dans le pays. Le nombre de cas actifs au sein de l’État juif s’élève actuellement à 15 521.

Trois personnes ont succombé des suites de complications du coronavirus depuis jeudi matin.

Selon l’hôpital Soroka de Beer Sheva, l’une des victimes est un homme de 38 ans sans antécédents médicaux et qui n’avait pas été vacciné contre la COVID-19.

Dans un communiqué, l’hôpital a indiqué que ce décès « soulignait l’importance de la vaccination ».

Les données du ministère précisent que le nombre de malades graves était légèrement en baisse, à 151. 32 personnes se trouvent dans un état critique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...