Benny Begin : « pas de solution » au conflit
Rechercher

Benny Begin : « pas de solution » au conflit

Le député souligne qu'Israël ne peut pas imposer un accord de paix à l'Autorité palestinienne

Le depute Likud Benny Begin  à la conférence pour la paix du quotidien Haaretz à Tel Aviv le 12 novembre 2015 (Capture d'écran: YouTube)
Le depute Likud Benny Begin à la conférence pour la paix du quotidien Haaretz à Tel Aviv le 12 novembre 2015 (Capture d'écran: YouTube)

Le député Benny Begin a affirmé qu’il n’y a « pas de solution » au conflit israélo-palestinien. Lors de la conférence Haaretz, il a également exclu toute sorte d’ « accord avec le Hamas ».

L’Autorité palestinienne « ne peut pas signer un accord qui comprend l’abandon du droit au retour des Palestiniens » et qui reconnaît l’Etat juif, a-t-il ajouté, notant qu’Israël ne peut pas imposer un accord de paix sur l’AP.

Il y a une « hypothèse entièrement erronée que l’AP est la réponse », a-t-il poursuivi.

En l’absence d’un accord de paix viable, Israël a deux options, a-t-il poursuivi, le retrait unilatéral de la Cisjordanie, ou la souveraineté israélienne continue dans la région. Attirant l’attention sur le retrait unilatéral de la bande de Gaza en 2005, il a martelé : « il n’y a aucune alternative » autre que rester en Cisjordanie.

« Malheureusement, cette situation de base ne va pas changer dans un proche avenir », a-t-il poursuivi.

Considérant ses positions et les personnes composant l’auditoire, son discours a reçu une salve surprenante d’applaudissements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...