Benny Gantz crée un nouveau parti à l’approche des élections d’avril
Rechercher

Benny Gantz crée un nouveau parti à l’approche des élections d’avril

Le nom du parti de l'ancien chef d'Etat-major est Hosen LeYisrael, ce qui signifie Résilience pour Israël

L'ancien chef d'Etat-major Benny Gantz parle aux journalistes devant le Peres Center for Peace à Jaffa le 28 septembre 2016. (Crédit :Miriam Alster/Flash90)
L'ancien chef d'Etat-major Benny Gantz parle aux journalistes devant le Peres Center for Peace à Jaffa le 28 septembre 2016. (Crédit :Miriam Alster/Flash90)

L’ancien chef d’Etat-major Benny Gantz a enregistré son nouveau parti politique, faisant officiellement son entrée en politique à l’approche des élections législatives anticipées, prévues pour avril 2019.

Le nom de son nouveau parti est Hossen LeYisrael, ce qui signifie Résilience pour Israël.

Un certain nombre de sondages placent Gantz à la seconde place, derrière le Likud de Benjamin Netanyahu, et même loin derrière dans la projection du nombre total de sièges.

Gantz, qui a été chef d’Etat-major entre 2011 et 2015, a maintenu un silence radio sur ses positions politiques.

« L’Etat d’Israël et la politique israélienne ont besoin de gens biens à la Knesset. Bienvenue et bonne chance », a écrit Yaïr Lapid, le chef de Yesh Atid, sur Twitter.

L’enregistrement du nouveau parti de Gantz a mis fin à d’intenses spéculations sur ses projets politiques en plein contexte de dissolution de la Knesset.

Un allié politique du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré jeudi que le parti au pouvoir, le Likud, ne croit pas que le nouveau parti de Benny Gantz, l’ancien chef d’état-major de Tsahal, puisse se faire élire au mois d’avril.

« Nous ne sommes pas inquiets au sujet de Benny Gantz. Il n’est même pas sur les radars de Netanyahu et selon les sondages [le Likud] obtient le double des sièges qui lui sont attribués », a déclaré le ministre de la Coopération régionale Tzachi Hanegbi à la radio israélienne.

Le ministre de la Coopération régionale Tzachi Hanegbi à la Knesset, le 9 juillet 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

La mère d’un soldat israélien dont le corps a été capturé par le Hamas lors de la guerre de Gaza en 2014 s’en est pris à Benny Gantz, l’ancien chef d’état-major de Tsahal après son entrée officielle sur la scène politique.

« J’ai entendu parler aujourd’hui d’un nouveau parti, « Hossen leYisrael ». Je vous demande, Benny Gantz, de quelle résilience parlez-vous, a déclaré Zehava Shaul lors d’une conférence de presse.

Mme Shaul a pris la parole à l’occasion du 25e anniversaire de son fils Oron Shaul, un fantassin de la brigade Golani qui a été tué pendant la guerre de 2014 et dont la dépouille est retenue par le Hamas.

« Vous avez dirigé Barrière Protectrice – qu’en avons-nous retiré ? », a demandé Zehava Shaul à Gantz en se référant à la guerre par son nom en Israël.

Elle a également critiqué Moshe Yaalon, qui était ministre de la Défense pendant la guerre. Il a annoncé cette semaine qu’il allait créer son propre parti pour les prochaines élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...