Berlin donne 4 millions d’euros au musée de la Shoah des Pays-Bas
Rechercher

Berlin donne 4 millions d’euros au musée de la Shoah des Pays-Bas

Les fonds seront consacrés à la rénovation du musée d'Amsterdam ; le directeur s'attendait plutôt "à un don d'un demi-million ou d'un million d'euros"

Au Musée national de l'Holocauste à Amsterdam, aux Pays-Bas, une exposition sur la création des faux de l'époque nazie comprend des portraits d'hommes et de femmes néerlandais, tels qu'ils sont utilisés par le registre national de la population, décembre 2017. (Matt Lebovic / The Times of Israel)
Au Musée national de l'Holocauste à Amsterdam, aux Pays-Bas, une exposition sur la création des faux de l'époque nazie comprend des portraits d'hommes et de femmes néerlandais, tels qu'ils sont utilisés par le registre national de la population, décembre 2017. (Matt Lebovic / The Times of Israel)

AMSTERDAM (JTA) – L’Allemagne s’est engagée à verser près de 4 millions d’euros pour la rénovation du musée national néerlandais de la Shoah.

Emile Schrijver, directeur du Quartier culturel juif d’Amsterdam, une organisation comprenant cinq musées et institutions de la capitale néerlandaise, a annoncé ce financement lundi.

« Nous nous attendions à un don d’un demi-million ou d’un million d’euros », a déclaré Emile Schrijver à Het Parool.

Le Musée national de la Shoah des Pays-Bas a ouvert ses portes en 2017 dans un ancien séminaire religieux ayant abrité des centaines d’enfants juifs depuis un bâtiment adjacent où ils étaient détenus. Leurs parents ont été internés de l’autre côté de la rue au Hollandsche Schouwburg, un théâtre que les nazis ont transformé en centre de détention.

Le Musée national de la Shoah des Pays-Bas à Amsterdam. (Crédit : Luuk Kramer/Courtesy du quartier culturel juif d’Amsterdam via JTA)

En février, le musée fermera ses portes pendant deux ans pour des rénovations visant à transformer le théâtre et le séminaire en un seul musée de plus grande capacité et avec des expositions de pointe. Les rénovations coûteront environ 26 millions d’euros. Le gouvernement des Pays-Bas en a alloué au moins cinq.

L’Allemagne nazie et ses collaborateurs néerlandais ont assassiné environ 75 % de la population juive des Pays-Bas d’avant-guerre, soit près de 140 000 Juifs. Cela représente le taux de mortalité le plus élevé de l’Europe occidentale occupée par les nazis. Le nombre de Juifs néerlandais se situe autour de 40 000 personnes depuis la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...