Bianca Jagger ‘humiliée’ par un tweet antisémite
Rechercher

Bianca Jagger ‘humiliée’ par un tweet antisémite

La militante des droits de l'Homme, qui avait posté un lien vers un site néo-nazi, a présenté ses excuses pour le contenu "méprisable"

Bianca Jagger dans une interview sur une chaîne  de télévision britannique en mars 2016. (Capture d'écran: YouTube)
Bianca Jagger dans une interview sur une chaîne de télévision britannique en mars 2016. (Capture d'écran: YouTube)

Bianca Jagger, une militante des Droits de l’Homme et ex-épouse du chanteur Mick Jagger des Rolling Stones, s’est excusée pour avoir tweeté un lien vers un site néo-nazi et a dit plus tard qu’elle était « humiliée ».

Jagger a tweeté mardi matin le lien, qui comprend une liste de parlementaires britanniques qui avaient voté pour la guerre en Irak, à ses 54 000 abonnés. Le tweet disait : « Liste des parlementaires britanniques qui ont voté pour #IraqWar – S’il-vous-plaît lisez attentivement, pour comprendre pourquoi ils veulent virer @jeremycorbyn. »

La liste figure sur le site Metapedia, qui a été fondée par un néo-nazi suédois en 2006 et qui se décrit comme une « encyclopédie alternative. »

En plus de dire comment chaque député a voté, la liste comprend une section de notes dans lesquelles ils sont chacun identifiés par des descriptions telles que « Juif », « Lié aux Travaillistes Amis d’Israël », « Marié(e) à un Juif », « Ouvertement homosexuel, » « Nègre/négresse ».

Jagger a tweeté des excuses deux heures plus tard, après son premier post, qui avait été programmé pour se retweeter automatiquement.

« Je suis terriblement désolée d’avoir posté par erreur un tweet méprisable, je l’ai posté à 4h15 du matin et n’avait pas lu correctement son contenu », disait le tweet.

Jagger, 71 ans, dirige la Fondation Bianca Jagger Human Rights et sert également comme ambassadrice de bonne volonté du Conseil de l’Europe.

Elle a fait suivre ce tweet avec un autre disant : « Je suis humiliée, je pensais que c’était une liste de députés qui avaient voté contre la guerre en Irak. Vous savez tous que je suis contre le racisme et le sectarisme ».

Malgré les excuses et la suppression du tweet original, des abonnés ont continué à fustiger Jagger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...