Bill Clinton porte un badge disant ‘Hillary’ en hébreu
Rechercher

Bill Clinton porte un badge disant ‘Hillary’ en hébreu

Dans une possible riposte aux brûleurs du drapeau d’Israël, le mari de la candidate démocrate porte un pin’s en hébreu lors du discours d'Obama au congrès national

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

L'ancien président des Etats-Unis Bill Clinton, à droite, applaudit alors que l'ancien maire de New York Michael Bloomberg s'exprime lors de la troisième soirée de la Convention nationale des démocrates au Wells Fargo Center à Philadelphie, en Pennsylvanie, le 27 juillet 2016 (Crédit : AFP/SAUL LOEB)
L'ancien président des Etats-Unis Bill Clinton, à droite, applaudit alors que l'ancien maire de New York Michael Bloomberg s'exprime lors de la troisième soirée de la Convention nationale des démocrates au Wells Fargo Center à Philadelphie, en Pennsylvanie, le 27 juillet 2016 (Crédit : AFP/SAUL LOEB)

Alors que la Convention nationale des démocrates se poursuivait mercredi soir avec une série de discours de soutien pour la candidate Hillary Clinton, son mari Bill, habitué des projecteurs, a également attiré une certaine attention pour son badge en hébreu « Hillary » qu’il portait sur sa veste.

Les yeux vifs des téléspectateurs ont été prompts à repérer le badge bleu sur le revers de veste avec le nom de sa femme écrit en hébreu, qui aurait été remis par un membre du Conseil démocratique juif national (NJDC).

L’identité exacte de la personne ayant remis le badge à l’ancien président n’était cependant pas claire, deux badges identiques lui ayant été remis par des personnes différentes.

Steve Rabinowitz, un ancien assistant Clinton qui travaille maintenant pour les relations média de l’entreprise Bluelight Strategies qui représente le NJDC, a déclaré à Tablet Magazine qu’il avait donné un badge à Clinton plus tôt dans la journée.

« J’étais à l’événement de campagne Clinton/Gore d’anciens étudiants cet après-midi au Musée historique juif de Philadelphie et j’ai donné le badge à mon ancien patron », s’est rappelé Rabinowitz. « Il a dit qu’il le porterait, mais je ne savais pas si oui ou non je pouvais le croire et ne pensais certainement pas qu’il le ferait ce soir ».

« Pendant ce temps, séparément et sans qu’aucun de nous ne le sache, Marc Stanley [le président du NJDC] a fait la même chose ce soir, quand il a vu Clinton dans la salle des congrès et que Clinton lui a dit qu’il avait l’intention de le porter ».

« Je ne sais pas qui obtient le crédit, mais nous sommes tous les deux heureux », a déclaré Rabinowitz. « C’est la broche de NJDC ».

Le Tablet Magazine a spéculé que Clinton portait probablement la broche « comme un reproche subtil » à des manifestants qui ont mis le feu à un drapeau israélien et scandé « Vive l’Intifada » en dehors de la Convention nationale des démocrates à Philadelphie mardi soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...