Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Blinken : La possible trêve à Gaza ne « dépend » que du chef du Hamas, Yahya Sinwar

Le secrétaire d'Etat américain, en visite en Israël a affirmé que tout le monde a voté en faveur de l'accord, à l'exception du groupe terroriste palestinien

Des familles d'otages s'apprêtent à rencontrer le secrétaire d'État américain Antony Blinken, devant l'hôtel Kempinski, à Tel Aviv, le 11 juin 2024. (Crédit : Yaël Gadot)
Des familles d'otages s'apprêtent à rencontrer le secrétaire d'État américain Antony Blinken, devant l'hôtel Kempinski, à Tel Aviv, le 11 juin 2024. (Crédit : Yaël Gadot)

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a poussé mardi le groupe terroriste palestinien du Hamas à accepter la proposition de cessez-le-feu présentée par Israël le mois dernier et révélée par les États-Unis, en déclarant que « le vote de tout le monde est acquis, à l’exception d’un seul vote et c’est celui du Hamas ».

S’adressant à des journalistes depuis Tel Aviv, Blinken a déclaré que si l’approbation par le Hamas de la décision de l’ONU de soutenir la proposition était un « signe d’espoir », les États-Unis avaient encore besoin d’un engagement définitif de la part des dirigeants du Hamas à l’intérieur de la bande de Gaza.

« C’est ce qui importe, et c’est ce que nous n’avons pas encore », a-t-il affirmé.

Faisant référence au chef du Hamas, Yahya Sinwar, Blinken a déclaré qu’il existait un « fort consensus » en Israël et au niveau international pour aller de l’avant avec la mise en œuvre de la proposition, mais que « cela ne dépendait que d’une seule personne à ce stade ».

Tout le monde a accepté l’accord « sauf le Hamas », a-t-il ajouté lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que le groupe terroriste penchait en faveur de l’accord.

« Si le Hamas ne dit pas oui, c’est clairement à lui qu’incombe la responsabilité – à lui de voter pour la poursuite de la guerre et non pour sa fin ; à lui de veiller à la sécurité et au bien-être de centaines de milliers, de millions de femmes, d’enfants et d’hommes palestiniens dans la bande de Gaza », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.