Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Blinken rencontre les familles des otages et dit être optimiste sur leur libération

Selon un reportage, le secrétaire d'État américain a exhorté les proches des captifs à continuer à sensibiliser à la cause de leurs êtres chers, soulignant les efforts livrés par les États-Unis en faveur d'un accord

Les familles et les soutiens des otages Israéliens détenus par les terroristes à Gaza lors d'une manifestation appelant à leur retour, aux abords d'une rencontre entre le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le président Isaac Herzog, à Tel Aviv, le 9 janvier 2023. (Crédit : Oded Balilty/AP Photo)
Les familles et les soutiens des otages Israéliens détenus par les terroristes à Gaza lors d'une manifestation appelant à leur retour, aux abords d'une rencontre entre le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le président Isaac Herzog, à Tel Aviv, le 9 janvier 2023. (Crédit : Oded Balilty/AP Photo)

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré mardi, au cours de son déplacement en Israël, les familles des otages israélo-américains qui se trouvent actuellement entre les mains des terroristes du Hamas. Les chaînes de télévision israéliennes ont indiqué qu’il avait fait part d’un certain optimisme concernant la conclusion d’un potentiel accord de libération.

Le secrétaire d’État a vivement recommandé aux proches de continuer à apparaître dans les médias, à s’entretenir avec les responsables et à organiser des événements pour sensibiliser à la cause des captifs, leur disant que ces activités aidaient à aller dans l’avant dans ce dossier, selon la Douzième chaîne.

Citant des parents des otages qui ont pris part à la rencontre, Blinken a souligné que les États-Unis mettaient tout en œuvre pour trouver un accord, disant que « en ce moment, nous sommes sur une trajectoire qui pourrait bien entraîner des résultats ».

Il leur a aussi parlé de ses entretiens récents au Qatar – qui a joué un rôle de premier plan dans la négociation de la libération de 105 civils qui se trouvaient entre les mains du Hamas pendant une trêve d’une semaine, à la fin du mois de novembre – et il a noté qu’Israël faisait preuve d’une plus grande souplesse dans les négociations, sans donner d’autre détail.

La chaîne a fait savoir que Blinken avait rencontré le chef des services de sécurité du Shin Bet, Ron Bar, après avoir parlé avec les familles.

Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu mardi après-midi à Tel Aviv, Blinken a parlé de ces familles pour qui l’absence de leur proche, à chaque nouvelle minute, « est une éternité ». Les otages ont été enlevés il y a trois mois lors du massacre commis dans le sud d’Israël par les terroristes du Hamas.

« Nous continuons à nous tenir aux côtés d’Israël pour garantir que le 7 octobre ne pourra jamais se reproduire », a-t-il souligné, évoquant avec insistance l’impératif de rapatrier les captifs actuellement en détention dans la bande, « de s’attaquer à la crise humanitaire », « de renforcer la protection des civils à Gaza » et « d’empêcher la propagation du conflit ».

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’exprime lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 9 janvier 2024. (Crédit : Evelyn Hockstein/Pool Photo via AP)

Pendant l’attaque du 7 octobre qui a été à l’origine de la guerre en cours, environ 3000 terroristes ont franchi la frontière séparant Israël de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant environ 1200 personnes et prenant 240 otages – de tous les âges – sous couvert de milliers de tirs de roquette en direction des villes et des villages israéliens.

Mardi également, l’ambassadeur israélien aux Nations unies, Gilad Erdan, a marqué le premier anniversaire de Kfir Bibas, détenu par le Hamas – c’est le plus jeune de tous les otages qui se trouvent entre les mains du groupe terroriste – offrant un gâteau à l’enfant lors d’un discours prononcé au siège des Nations unies, à New York.

Kfir Bibas avait presque 10 mois lorsqu’il a été enlevé avec son frère de quatre ans, Ariel, et leur mère Shiri Bibas, 32 ans, de leur maison du kibboutz Nir Oz, le 7 octobre, lors de l’assaut meurtrier du Hamas dans le sud d’Israël.

Le mari de Shiri et père des deux garçons, Yarden Bibas, 34 ans, a également été pris en otage.

« Si vous ignorez la souffrance de nos enfants, la souffrance du bébé Kfir, je me tiendrai ici aujourd’hui pour marquer le premier anniversaire de Kfir. Je vous rappellerai votre obligation morale de lutter pour Kfir et son droit de fêter son anniversaire », a déclaré Erdan à la tribune, montrant le gâteau à l’assistance.

« Ce gâteau est pour toi, tu es la raison pour laquelle Israël se bat jour et nuit », a-t-il ajouté.

L’envoyé israélien à l’ONU, Gilad Erdan, présente un gâteau à Kfir Bibas à l’occasion de son premier anniversaire en captivité avec le Hamas à Gaza, à l’ONU, le 9 janvier 2024. (Capture d’écran/Channel 12, utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

132 otages enlevés par le Hamas le 7 octobre dernier se trouveraient encore à Gaza – mais ne seraient plus en vie – après la remise en liberté de 105 civils au cours d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre.

Quatre otages avaient été libérées avant cela, et une soldate avait été secourue par l’armée israélienne. Les corps sans vie de huit otages ont également été retrouvés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée le 15 décembre.

Tsahal a confirmé la mort de 25 des personnes encore détenues par le Hamas, grâce à de nouveaux renseignements et découvertes obtenus par les troupes opérant à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.