Bnei Brak: Arrestation d’un homme suspecté d’avoir tué sa mère
Rechercher

Bnei Brak: Arrestation d’un homme suspecté d’avoir tué sa mère

Une femme de 65 ans a été poignardée à mort dans sa maison du centre d'Israël; la police enquête sur des antécédents psychiatriques du suspect

La police devant l'immeuble d'appartements à Bnei Brak où une femme a été poignardée à mort le 27 juillet 2019. (Capture d'écran: Ynet)
La police devant l'immeuble d'appartements à Bnei Brak où une femme a été poignardée à mort le 27 juillet 2019. (Capture d'écran: Ynet)

Samedi, un homme a été arrêté à Bnei Brak sur la suspicion d’avoir poignardé à mort sa mère.

La femme, dont le service d’urgence Magen David Adom a dit qu’elle avait 65 ans, a été tuée dans sa maison de la ville du centre d’Israël.

La police a déclaré qu’un homme de 32 ans avait été arrêté pour l’avoir poignardée et qu’un officier a ensuite identifié le suspect comme étant le fils de la femme.

« Son fils était apparement en conflit avec elle. On mène une enquête à son sujet maintenant, a déclaré le commissaire Yair Weinberger, qui dirige le poste de police de Bnei Brak, aux journalistes.

Weinberger a déclaré que le suspect était dans son appartement quand il a été arrêté.

Une enquête a été ouverte sur le meurtre, et le site d’information Ynet a expliqué que la police cherchait d’éventuels antécédents de troubles mentaux chez le suspect.

Des connaissances de la famille et des voisins ont dit que la mère et son fils se disputaient souvent.

« Il n’était pas bien dans sa tête », a déclaré à Ynet un fidèle dans une synagogue à proximité de cette ville à forte concentration ultra-orthodoxe.

Un homme qui connaissait le fils a exprimé son choc suite au meurtre. Il a dit que le fils était récemment revenu chez sa mère après avoir tenté de vivre seul à Hadera pendant plusieurs semaines.

« Je ne sais pas quoi dire. Il l’aimait, comment quelque chose comme cela a pu se produire », a déclaré la connaissance.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...