Rechercher

Bnei Brak: Un blessé grave dans une attaque au couteau présumée

Le quadragénaire a raconté avoir été agressé alors qu'il traversait l'autoroute entre la ville ultra-orthodoxe et Givat Shmuel ; la police recherche le coupable

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les médecins sur les lieux d'un attentat terroriste présumé à l'arme blanche entre Bnei Brak et Givat Shmuel, le 5 juillet 2022. (Crédit : Magen David Adom)
Les médecins sur les lieux d'un attentat terroriste présumé à l'arme blanche entre Bnei Brak et Givat Shmuel, le 5 juillet 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Un Israélien a été grièvement blessé, mardi matin, au cours d’un attentat terroriste à l’arme blanche présumé à proximité de la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak.

La police a indiqué avoir lancé une chasse à l’homme pour retrouver le coupable, qui a pris la fuite après son agression à l’encontre du quadragénaire qui traversait un pont piétonnier entre Bnei Brak et Givat Shmuel.

Les services de secours du Magen David Adom ont expliqué avoir été appelés sur les lieux peu après cinq heures du matin et avoir découvert la victime, âgée de 47 ans, encore pleinement consciente et dans un état modéré.

L’homme a été évacué vers l’hôpital Tel Hashomer de Ramat Gan, où son état de santé a été considéré comme grave mais stable. La victime souffre d’une blessure à la tête causée par le coup de couteau.

« Nous avons assuré les premiers soins puis nous l’avons amené à toute hâte à l’hôpital », a commenté Shimi Zilbershlag, du Magen David Adom.

La police et les médecins sur les lieux d’un attentat terroriste présumé à l’arme blanche entre Bnei Brak et Givat Shmuel, le 5 juillet 2022. (Crédit : Hatzalah)

Cette attaque terroriste présumée suit une série d’attentats meurtriers qui a fait 19 morts entre la mi-mars et le début du mois de mai.

L’attentat le plus meurtrier – il avait fait cinq victimes – avait eu lieu à Bnei Brak.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...