Bombardée et ruinée, Al-Aqsa TV, la chaîne du Hamas, suspend ses programmes
Rechercher

Bombardée et ruinée, Al-Aqsa TV, la chaîne du Hamas, suspend ses programmes

La chaîne de télévision, dont le studio a été détruit le mois dernier par Israël, a déclaré être ‘suffoquée’ par une crise financière

Une photo prise le 12 novembre 2018 montre une boule de feu au-dessus du bâtiment abritant la chaîne de télévision du Hamas al-Aqsa TV dans la ville de Gaza pendant une frappe aérienne israélienne. (Bashar TALEB / AFP)
Une photo prise le 12 novembre 2018 montre une boule de feu au-dessus du bâtiment abritant la chaîne de télévision du Hamas al-Aqsa TV dans la ville de Gaza pendant une frappe aérienne israélienne. (Bashar TALEB / AFP)

Mercredi, la chaîne de télévision affiliée au Hamas, dont le studio a été détruit dans une frappe aérienne israélienne le mois dernier, a déclaré qu’elle fermerait pour une durée indéterminée par manque de fonds.

Basée à Gaza, Al-Aqsa TV a annoncé dans un communiqué qu’elle était confrontée à une crise financière « suffocante », sans donner plus de détails.

Selon le communiqué, la chaîne fermera jeudi à 17 heures.

Le 12 novembre, le bureau principal et la studio de la chaîne ont été bombardés par Israël lors d’une flambée de violences intense et brève qui a vu le Hamas et d’autres groupes terroristes basés à Gaza tirer des centaines de roquettes sur Israël. Israël avait accusé la station d’être utilisée par le Hamas à des fins militaires.

L’aviation israélienne a d’abord tiré un « missile d’avertissement » sur le quartier général de la chaîne dans un immeuble à plusieurs étages. La frappe a été suivie en direct alors que le personnel quittait le bâtiment. Tsahal a ensuite tiré plusieurs missiles pour détruire le bâtiment.

Après les frappes aériennes, la chaîne a brièvement arrêté son activité, avant de reprendre peu après d’un autre endroit.

La chaîne Al-Aqsa TV a déclaré que les dégâts sont évalués à environ 3,9 millions d’euros.

Mercredi, Wisam Afifa le directeur de la station Al-Aqsa a déclaré à l’agence d’état turc Anadolu qu’il ne savait pas précisément quand la chaîne pourrait reprendre ses programmes.

« La reprise de nos programmes dépend des fonds disponibles pour la chaîne », a déclaré Afifa.

Dans un communiqué du 12 novembre, Tsahal a déclaré avoir détruit les bureaux d’Al-Aqsa Tv « en réponse à l’attaque terroriste que le groupe terroriste du Hamas mène contre les citoyens israéliens ».

L’immeuble qui abritait la chaine du Hamas Al-Aqsa TV à Gaza détruit par l’armée israélienne. Photo du 13 novembre 2018 (Crédit : AP/Khalil Hamra)

L’armée a ajouté que la chaîne était « utilisée par [le Hamas] pour des activités militaires, comme envoyer des messages aux terroristes en Cisjordanie, des appels à mener des attaques terroristes et des instructions sur la façon de les commettre ».

Afifa a confié à Anadolu qu’environ 220 personnes travaillaient pour la chaîne.

Dans un communiqué daté du 12 novembre, le Hamas a dénoncé la démolition des bureaux de la chaîne.

« L’occupant a choisi de cibler les bureaux de la chaîne, ce qui constitue une agression barbare et directe », a déclaré le groupe terroriste dans un communiqué, selon le Centre palestinien d’information lié au Hamas.

« Cela reflète l’état d’esprit criminel de l’ennemi. C’est une attaque contre toute voix libre cherchant à dénoncer les crimes de l’ennemi, le terrorisme et les violations subies à Gaza ».

Mercredi, une adresse e-mail et des numéros de téléphone pour faire des donations ont été publiées sur le site internet d’Al-Aqsa TV.

Israël avait également bombardé le bureau de l’agence de presse en décembre 2008, lors du premier conflit qui avait éclaté à Gaza dans la sillage du désengagement israélien en 2005.

En 2010, le gouvernement américain a classé Al-Aqsa TV comme un groupe terroriste.

Les journalistes de la chaîne ont souvent appelé à la violence contre des Israéliens et à des attaques de roquettes contre l’Etat juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...