Boycott des Territoires : L’Autorité palestinienne applaudit Ben & Jerry’s
Rechercher

Boycott des Territoires : L’Autorité palestinienne applaudit Ben & Jerry’s

Dans sa première réponse, le ministère des Affaires étrangères de Ramallah applaudit le fabricant de glaces pour son boycott des implantations "illégales, immorales et impériales"

La crème glacée Ben & Jerry's en vente à Jérusalem le 20 juillet 2021. (Ahmad Gharabli/AFP)
La crème glacée Ben & Jerry's en vente à Jérusalem le 20 juillet 2021. (Ahmad Gharabli/AFP)

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a salué mardi la décision de la marque de glaces américaine Ben & Jerry’s de mettre fin à ses ventes dans les implantations de Cisjordanie.

« L’entreprise respecte les droits de l’homme et les principes et la moralité, qui rejettent la collaboration avec le système impérial illégal et immoral qu’Israël perpétue en terre palestinienne occupée », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère des Affaires étrangères de l’AP a en outre déclaré qu’il « appelle les entreprises travaillant, directement ou indirectement, avec le système de colonisation à adopter des positions similaires et à cesser immédiatement leurs transactions et leurs affaires. »

Le géant de la crème glacée a annoncé lundi qu’il ne distribuerait plus ses produits dans les « Territoires palestiniens occupés ». Il a précisé que cette décision prendrait effet à la fin de l’année 2022, lorsque son contrat avec l’actuel fabricant et distributeur israélien expirera.

« Nous pensons qu’il est incompatible avec nos valeurs que la crème glacée Ben & Jerry’s soit vendue dans les Territoires palestiniens occupés », a déclaré Ben & Jerry’s dans un communiqué lundi soir.

Cette décision a déclenché une tempête médiatique en Israël, et des politiciens de premier plan ont réagi avec indignation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...