Bruxelles a sa première organisation gay juive
Rechercher

Bruxelles a sa première organisation gay juive

Le groupe a pour objectif de "réduire la distance" des Juifs gay qui ont coupé les liens avec leurs communautés religieuses

Vue sur Bruxelles (Crédit : Jean-Pol GRANDMONT, CC-BY Wikimedia commons)
Vue sur Bruxelles (Crédit : Jean-Pol GRANDMONT, CC-BY Wikimedia commons)

Des Juifs réformés à Bruxelles ont ouvert la première organisation juive gay.

La rencontre inaugurale du groupe a eu lieu le 18 octobre et il compte maintenant 60 membres, selon David Weiss, un des fondateurs de la commuanuté, appelée « Juifs LGBT dans et autour de Bruxelles ».

LGBT est un acronyme pour Lesbien, Gay, Bisexuel et Transgenre.

Les Deux Communautés progressives, un terme qui en Europe désigne les courants réformés et conservateurs, ont affirmé leur soutien au nouveau groupe, qui opère néanmoins comme une entité séparée à la fois à la congrégation Beth Hillel et au Centre de la Communauté Juive Internationale.

« Notre but est de construire des liens proches avec la commuanuté Libérale Juive du Luxembourg qui nous a déjà bien soutenus », a déclaré Weiss.

Selon l’Union Européenne du Judaïsme progressif, des groupes similaires existent déjà en France, en Grande-Bretagne en Allemagne et aux Pays-Bas.

Certains des membres les plus actifs de la communauté sont des anglophones vivant à Bruxelles, a déclaré Weiss.

« Le fait que des mouvements Progressif juifs au Royaume Uni et aux Etats-Unis aient commencé à accueillir des Juifs LGBT, a ajouté Weiss, signifie que des expats ont souvent encore des liens avec des communautés chez eux. En Belgique, de nombreux Juifs LGBT ont coupé leurs liens avec la vie communautaire juive, et nous espérons effectivement réduire cette distance parmi les Juifs belges ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...