Cabel fustige le budget de 2 ans approuvé par le cabinet
Rechercher

Cabel fustige le budget de 2 ans approuvé par le cabinet

La proposition, poussée par le Premier ministre, s'est attirée de sévères critiques de l'opposition

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu mène la réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 17 juillet 2016. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu mène la réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 17 juillet 2016. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)

Les ministres israéliens ont approuvé à l’unanimité un projet pour que le pays passe à un système budgétaire sur deux ans, une proposition poussée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a déclaré qu’elle promouvait la stabilité fiscale.

Elle entrera en vigueur pour les budgets 2017 et 2018, mais ne comprendra pas de mécanisme qui aurait automatiquement mis à jour le budget en ligne avec les prévisions du ministère des Finances.

Après la première année, le budget sera en effet révisé et amendé si nécessaire, selon la radio publique israélienne.

Ce changement a attiré les critiques de l’opposition, et notamment du député de l’Union sioniste Eitan Cabel, qui a parlé d’un « attentat terroriste économique » et a accusé Netanyahu d’avoir des motivations scélérates.

« Le Premier ministre n’a pas poussé le budget biannuel parce qu’il est préoccupé par l’économie israélienne, mais parce qu’il est préoccupé par sa survie politique. Il fait tout pour cacher les chiffres difficiles : une baisse d’une dizaine de pourcents des exportations, l’effondrement des high techs, aucune nouvelle usine, et 60 000 entreprises qui ont fermé », a-t-il déclaré selon le site d’informations Walla.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...