Caroline du nord : Indignation après les propos antisémites passés d’un élu
Rechercher

Caroline du nord : Indignation après les propos antisémites passés d’un élu

Le député républicain Mark Robinson a refusé de s'excuser pour des propos dénigrant les Juifs, tenus avant son élection

Mark Robinson (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)
Mark Robinson (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

JTA — Plusieurs personnalités juives de Caroline du nord et la Coalition juive républicaine ont appelé le gouverneur-adjoint de l’Etat à présenter ses excuses pour des propos tenus dans le passé sur le contrôle qu’exerceraient les Juifs dans le monde.

Le Jewish Insider a cité, vendredi, un certain nombre de responsables de la communauté qui ont dit avoir été indignés par les propos tenus sur les Juifs et sur leur influence présumée par Mark Keith Robinson. Robinson, un républicain, a déclaré qu’il ne présenterait pas d’excuses pour des paroles tenues avant qu’il ne devienne un responsable élu.

« Son refus de présenter des excuses est troublant et il est, à nos yeux, inacceptable », a estimé Matt Brooks, le président de la Coalition juive républicaine. « Ce type de propos n’a aucune place dans notre société ».

Parmi les réactions scandalisées des membres de la communauté des Juifs de Caroline du nord, celle du rabbin Lucy Dinner, du Temple Beth Or de Raleigh. « Je pense que l’élection de Mark Robinson en Caroline du nord est, comme nous pourrions le dire en yiddish, une shanda« , ce qui signifie une honte, a-t-elle confié au Jewish Insider.

Parmi les antécédents controversés de Robinson, son attaque en 2018 à l’encontre du personnage de Black Panther après la sortie d’un film sur le superhéros de l’univers Marvel.

« Il m’apparaît absolument SIDERANT que des gens qui connaissent si peu leur vraie histoire et REFUSENT de reconnaître l’état pitoyable de leur condition actuelle puissent ainsi s’exciter autour d’un ‘héros’ de fiction créé par un Juif agnostique et mis sur le grand écran par un marxiste satanique », avait écrit Robinson, qui est Afro-américain, dans un post sur Facebook.

« Comment est-ce que cette m…erde, qui n’a été créée que pour sortir vos shekels de vos poches de Schvartze, peut-elle source de fierté ? », avait-il ajouté, utilisant un terme péjoratif en yiddish pour désigner les Afro-américains. le mot « Shekel » – qui est le nom de la devise israélienne – est souvent utilisé dans les écrits antisémites.

Black Panther avait été créé dans les années 1960 par deux Juifs, Stan Lee et Jack Kirby. Le film avait été réalisé en 2018 par Ryan Coogler, un réalisateur afro-américain impliqué dans les luttes en faveur de la justice sociale.

Au mois d’octobre, le Raleigh News & Observer avait retrouvé une conversation datant de 2019 qui avait eu lieu entre Robinson et un responsable religieux marginal, Sean Moon. Dans cette discussion, Moon invoquait les tropes antisémites au sujet de la famille Rothschild et Robinson répondait qu’ils étaient « tout à fait » justifiés.

L’état et le parti républicain national ont pour le moment gardé le silence concernant Robinson. Ce dernier était devenu un héros à droite pour son positionnement face à la gauche dans les guerres culturelles. Le Washington Free Beacon conservateur a récemment écrit un portrait flatteur de l’homme, intitulé « le premier gouverneur-adjoint de Caroline du nord dirige la lutte contre le programme radical ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...