Chaim Ferster, qui a survécu à 8 camps de concentration nazis, est mort à 94 ans
Rechercher

Chaim Ferster, qui a survécu à 8 camps de concentration nazis, est mort à 94 ans

“Sa plus grande peur était que le monde oublie les horreurs de l’Holocauste”, a déclaré son fils

La plus grande crainte de Chaim Ferster, qui a survécu à huit camps de concentration, était que le monde oublie les horreurs de l'Holocauste. Il est mort en février 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube/JTA)
La plus grande crainte de Chaim Ferster, qui a survécu à huit camps de concentration, était que le monde oublie les horreurs de l'Holocauste. Il est mort en février 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube/JTA)

Chaim Ferster, un survivant de l’Holocauste juif polonais qui a été détenu dans huit camps de concentration différents, est décédé.

Ferster est mort lundi à Manchester, en Angleterre, d’une pneumonie et d’une infection rénale, entouré de ses trois fils et des membres de sa famille, a annoncé la BBC.

Il avait 94 ans.

Il était né à Sosnowiec, en Pologne, dans une famille juive orthodoxe. En 1943, les nazis avaient forcé la famille à quitter sa maison, et il avait été détenu dans des camps de concentration en Allemagne et en Pologne, notamment à Auschwitz et à Buchenwald.

Ferster, sa sœur Manya et un cousin ont été les seuls membres de leur famille à survivre à l’Holocauste. Manya a à présent 92 ans.

Après la Seconde Guerre mondiale, Ferster s’est installé en Angleterre, où il a été réparateur de machines à coudre. Il a ensuite lancé « une série de commerces florissants », selon la BBC.

Ferster a donné des conférences sur l’Holocauste dans les écoles et à l’université.

« Sa plus grande peur était que le monde oublie les horreurs de l’Holocauste », a déclaré son fils Stuart à la BBC.

Everyone at GMP is saddened to hear of the passing of Holocaust survivor Chaim Ferster. It was an honour and a privilege to hear his story when he visited GMP headquarters to mark Holocaust Memorial Day 2017

Posted by Greater Manchester Police on Tuesday, 7 February 2017

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...