Chargé de lutter contre le harcèlement sexuel, il est accusé de crimes sexuels
Rechercher

Chargé de lutter contre le harcèlement sexuel, il est accusé de crimes sexuels

Evyatar Lary, 32 ans, est accusé d'avoir contacté en ligne 17 mineurs et adultes en posant sous les traits d'une jeune femme, leur demandant de réaliser des actes sexuels notamment

Photo d'illustration d'un homme menotté (BrianAJackson via iStock par Getty images)
Photo d'illustration d'un homme menotté (BrianAJackson via iStock par Getty images)

Le directeur-adjoint d’un théâtre de Jérusalem dont le travail incluait la mise en place de mesures de lutte contre le harcèlement sexuel a été mis en examen pour une série de crimes sexuels en ligne, y compris sur des mineurs.

L’acte d’accusation déposé contre Evyatar Lary vendredi recense 17 cas d’inconduite sexuelle en ligne et 10 autres tentatives, sur des victimes âgées de 15 à 24 ans.

D’après ce même document, Lary se présentait sous les traits d’une jeune femme et entrait en contact avec des hommes, avant de leur demander de lui envoyer des photos d’eux nus et de réaliser des actes sexuels devant leur écran.

Pour parvenir à ses fins, le directeur adjoint du théâtre Incubator avait créé de faux comptes Facebook, Skype et Instagram, sous le nom de Dina Kalfon.

Les enquêteurs ont demandé son maintien en détention jusqu’à la fin des poursuites.

Il a été arrêté le 12 mai dernier, d’après les documents déposés au tribunal de district de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...