Rechercher

Cisjordanie : Coups de feu contre un poste militaire ; le tireur est abattu

Les coups de feu ont été tirés près de l’implantation d’Ofra peu après l’attaque près d’un autre poste militaire, dans un contexte de regain des fusillades en Cisjordanie

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Fusil d’assaut SKS utilisé par un tireur palestinien dans une fusillade contre un poste militaire près de l'implantation d’Ofra, en Cisjordanie, le 7 décembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Fusil d’assaut SKS utilisé par un tireur palestinien dans une fusillade contre un poste militaire près de l'implantation d’Ofra, en Cisjordanie, le 7 décembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Un homme armé palestinien qui avait ouvert le feu depuis une voiture en circulation sur un poste militaire situé à proximité d’Ofra, une implantation de Cisjordanie, a été abattu à l’issue d’une brève chasse à l’homme, a fait savoir l’armée.

Il s’agit de la seconde fusillade en l’espace de quelques heures, dans un contexte de regain des attaques en Cisjordanie.

L’armée israélienne a précisé que les soldats avaient, eux aussi, ouvert le feu avant de se lancer à la poursuite de l’homme armé en fuite. Il a été abattu dans la ville palestinienne voisine de Dayr Dibwan.

« Pendant la poursuite, le suspect a remarqué les soldats, il est sorti de son véhicule et a tiré dans leur direction. Les soldats ont riposté en tirant à balle réelle et ont neutralisé le terroriste », a dit l’armée israélienne dans un communiqué.

Des images de la scène donnent à voir le tireur, mort, au sol, à côté d’un fusil d’assaut SKS, l’arme apparemment utilisée lors de l’attaque.

L’homme a été identifié par les médias palestiniens : il s’agirait de Mojahed al-Najjar, âgé de 32 ans, ex-prisonnier palestinien en Israël. Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré avoir été informé de sa mort.

Un tireur palestinien abattu par les soldats israéliens dans la ville cisjordanienne de Dayr Dibwan, peu après une attaque contre un poste de Tsahal voisin, le 7 décembre 2022. (Courtoisie)

L’armée israélienne a déclaré fouiller la région à la recherche d’autres suspects.

Aucun soldat n’a été blessé dans la fusillade, qui a eu lieu quelques heures après que des Palestiniens ont tiré sur un poste militaire près du village voisin de Nabi Saleh, aux premières heures de ce mercredi.

Lundi soir, le même poste militaire près d’Ofra a été pris pour cible par des Palestiniens armés, sans faire de blessés.

L’armée a déclaré soupçonner al-Najjar d’être responsable de l’attaque de lundi, ainsi que d’autres fusillades récentes dans la région.

Les médias palestiniens ont des images censées montrer le moment d’une fusillade près d’Ofra, en Cisjordanie, plus tôt dans la journée.

La vidéo montre le tireur, Mojahed al-Najjar, debout à côté de son véhicule et tirant en direction d’un poste militaire dans la zone.

Al-Najjar a fui la scène et a été tué par les troupes après une brève poursuite.

Plus tôt mercredi, des Palestiniens armés avaient affronté les soldats israéliens dans la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, lors d’une tentative de l’armée d’interpeler un homme recherché.

Une branche locale du Jihad islamique palestinien et les terroristes de la Tanière aux Lions, à Naplouse, ont déclaré que leurs membres avaient ouvert le feu sur les soldats israéliens dans le secteur, affirmant les avoir empêchés de procéder à une arrestation.

L’armée israélienne a déclaré qu’aucun suspect n’avait été interpellé à Naplouse, mais huit Palestiniens ont été arrêtés ailleurs en Cisjordanie, avec quelques incidents violents.

Des soldats israéliens déployés en Cisjordanie, tôt le 7 décembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Ces derniers mois, des Palestiniens armés ont pris pour cible à plusieurs reprises des postes militaires, des soldats déployés le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes ou des civils sur les routes.

Tsahal a enregistré environ 300 fusillades ou tentatives de fusillades contre des civils et soldats israéliens en Cisjordanie cette année, contre seulement 91 l’année dernière.

Les tensions ont été intenses en Cisjordanie tout au long de cette année. L’armée israélienne a lancé une offensive antiterroriste de grande ampleur principalement axée sur le nord de la Cisjordanie en réaction à une série d’attaques palestiniennes qui ont fait 31 morts en Israël et en Cisjordanie depuis le début de l’année.

L’opération a permis plus de 2 500 arrestations lors de raids nocturnes quasi-quotidiens, mais a fait plus de 150 morts palestiniens, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de l’ordre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.