Rechercher

Cisjordanie : coups de feu contre une implantation et un poste de Tsahal

L'armée a retrouvé des dizaines de douilles près de Har Bracha après une fusillade ; neuf Palestiniens recherchés ont été arrêtés lors de raids nocturnes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un officier israélien lors d'une opération d'arrestation en Cisjordanie, le 22 septembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Un officier israélien lors d'une opération d'arrestation en Cisjordanie, le 22 septembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Des coups de feu ont été tirés tôt jeudi matin en direction de l’implantation de Har Bracha, près de Naplouse, et d’un poste militaire situé à proximité, selon l’armée israélienne.

Une soixantaine de douilles ont été trouvées par les troupes dans la zone.

Aucun soldat ou civil n’a été blessé. Cette fusillade survient dans un contexte de recrudescence des attaques par balles et de montée de la violence en Cisjordanie, en particulier dans le nord du pays.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont pris pour cible de nombreux postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie et des civils israéliens sur les routes.

Les troupes israéliennes ont également été la cible de tirs répétés lors de raids nocturnes dans les villes palestiniennes de Cisjordanie. Tôt jeudi, l’armée israélienne a déclaré que les troupes avaient arrêté neuf Palestiniens recherchés lors de raids en Cisjordanie, avec des incidents violents dans certaines zones.

L’armée a lancé les opérations d’arrestation après une série d’attaques meurtrières qui ont tué 19 personnes entre la mi-mars et le début du mois de mai.

La plupart des arrestations effectuées par Tsahal ces derniers mois se sont concentrées sur les villes de Naplouse et Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, d’où étaient originaires un certain nombre de terroristes qui ont commis les attentats du début de l’année.

Les responsables israéliens de la sécurité ont averti ces derniers mois que l’Autorité palestinienne était en train de perdre le contrôle du nord de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...