Rechercher

Cisjordanie : l’ONU s’inquiète de la détérioration de la situation à Jérusalem

« Tsahal doit utiliser la force létale uniquement lorsque cela est strictement inévitable afin de protéger la vie » a déclaré Wennesland, coordonnateur spécial des Nations Unies

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Tsahal sur les lieux d'une attaque à l'arme blanche dans la vieille ville de Jérusalem, le 7 mars 2022. (Crédit : Yonatan SindelFlash90)
Tsahal sur les lieux d'une attaque à l'arme blanche dans la vieille ville de Jérusalem, le 7 mars 2022. (Crédit : Yonatan SindelFlash90)

Suite à une recrudescence des attaques palestiniennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, ainsi qu’aux meurtres de Palestiniens au-delà de la Ligne verte, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a publié mardi une déclaration attestant qu’il est « profondément préoccupé par la détérioration de la situation en matière de sécurité. »

« La semaine dernière, la violence quotidienne a coûté la vie à six Palestiniens, dont un enfant, et 26 Palestiniens et sept Israéliens ont été blessés », a-t-il dit, sans préciser les conditions de leur mort.

« Rien ne peut justifier la violence ni le terrorisme, qui doivent être condamnées par tous. Tsahal doit utiliser la force létale uniquement lorsque cela est strictement inévitable afin de protéger la vie », a déclaré Wennesland.

« Cette montée de la violence se produit à un moment particulièrement sensible », ajoute-t-il, faisant référence aux prochaines vacances de Pourim et du Ramadan.

« J’appelle les dirigeants politiques, religieux et communautaires à rejeter la violence et à dénoncer ceux qui tentent d’envenimer la situation. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...