Rechercher

Cisjordanie : Mort d’un Palestinien blessé par les soldats la semaine dernière

La famille de Hussein Qawariq évoque des troubles mentaux ; l'homme aurait refusé d'obéir aux avertissements des soldats à un poste situé à proximité de Naplouse

Un poste militaire près du checkpoint de Huwara, en Cisjordanie, près de Naplouse, le 17 mai 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Un poste militaire près du checkpoint de Huwara, en Cisjordanie, près de Naplouse, le 17 mai 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Un Palestinien non-armé, qui avait été blessé par balle par les soldats israéliens au début de la semaine dernière alors qu’il s’approchait d’un poste militaire situé à proximité de Naplouse, s’est éteint samedi.

Hussein Qawariq, 59 ans, originaire d’Awarta, un village de Cisjordanie, avait été blessé par balle, mardi dernier, par les soldats israéliens qui se tenaient à un poste à Huwara, à proximité de Naplouse, ont fait savoir Tsahal et le ministère palestinien de la Santé.

L’armée a indiqué que les troupes avaient demandé à Qawariq de s’arrêter et qu’elles avaient tiré des coups de semonce. L’homme se refusant à obéir à cet appel, les militaires ont ouvert le feu.

Le maire d’Huwara, Wajih Odeh, a dit à l’AFP que Qawariq était « mentalement handicapé ». Il « collectait des bouteilles et des canettes dans les rues et il demandait de l’argent aux entreprises du coin », a-t-il indiqué.

La famille Qawariq a, elle aussi, fait savoir qu’il avait « un trouble mental », a indiqué l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Qawariq avait été pris en charge à l’hôpital Rabin de Petah Tikva. Il a finalement succombé à ses blessures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...