Rechercher

Cisjordanie : Un ex-ministre du Hamas cible d’une « tentative d’assassinat »

Nasser al-Shaer a été hospitalisé, blessé par balle aux jambes par des attaquants non-identifiés à Naplouse ; le groupe terroriste accuse son rival du Fatah

Photo d'illustration : Des Palestiniens avec des drapeaux du Hamas pendant une célébration organisée par le groupe terroriste à Naplouse, en Cisjordanie, le 29 août 2014. (Crédit : AP/Nasser Ishtayeh)
Photo d'illustration : Des Palestiniens avec des drapeaux du Hamas pendant une célébration organisée par le groupe terroriste à Naplouse, en Cisjordanie, le 29 août 2014. (Crédit : AP/Nasser Ishtayeh)

La police palestinienne a fait savoir, vendredi, qu’un responsable proche des terroristes du Hamas, à Gaza, avait été blessé par balle par des attaquants non-identifiés en Cisjordanie.

Nasser al-Shaer, qui avait été vice-Premier ministre du groupe terroriste palestinien du Hamas pendant un an et demi après la victoire de l’organisation terroriste lors des dernières élections palestiniennes en 2006, a été admis à l’hôpital pour des blessures aux jambes.

Des photos qui ont été partagées sur les réseaux sociaux montrent la voiture dans laquelle il se serait trouvée criblée d’impacts de balle sur la portière, du côté conducteur.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a condamné cette attaque et il a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Il s’est également entretenu personnellement au téléphone avec al-Shaer et il lui a souhaité un rétablissement rapide, a noté l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Le Hamas, qui avait pris le pouvoir en 2007 aux forces pro-Abbas dans la bande de Gaza, a évoqué de son côté « une tentative d’assassinat », appelant le mouvement du Fatah, son rival, à mettre un terme à ses incitations à la violence contre le Hamas.

Depuis 2007, année de l’accession au pouvoir du groupe terroriste, l’enclave côtière est soumise à un blocus mis en place par Israël et par l’Égypte.

Des efforts répétés de réconciliation entre l’Autorité palestinienne d’Abbas, qui contrôle certaines parties de la Cisjordanie, et entre les hauts-responsables du Hamas ont échoué.

Al-Shaer est aussi professeur à l’université An-Najah de Naplouse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...