Rechercher

Cisjordanie : Un Palestinien abattu après avoir percuté une voiture de police

L’armée explique qu’un soldat a tiré sur le conducteur qui a percuté un véhicule de police ; les Palestiniens assurent que l’homme avait perdu le contrôle de son véhicule

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des véhicules endommagés sur les lieux d’un attentat présumé à la voiture bélier, près de l’avant-poste de Havat Gilad, en Cisjordanie, le 24 septembre 2022. (Crédit :Ahmad Gharabli/AFP)
Des véhicules endommagés sur les lieux d’un attentat présumé à la voiture bélier, près de l’avant-poste de Havat Gilad, en Cisjordanie, le 24 septembre 2022. (Crédit :Ahmad Gharabli/AFP)

Ce samedi, les forces de l’ordre israéliennes ont abattu un conducteur palestinien, dont la voiture venait de percuter un véhicule de police, dans le nord de la Cisjordanie, a annoncé l’armée.

L’armée a fait savoir que soldats et policiers effectuaient une « mission de routine » conjointe dans la zone, et que le conducteur, identifié plus tard comme étant Mohammad Ali Abu Kafia, avait tenté de les renverser, dans ce qui a été qualifié d’attentat.

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa, citant le cousin de l’homme impliqué, affirme qu’il aurait simplement perdu le contrôle de son véhicule, sans intention de renverser les soldats. L’homme aurait été enseignant, père de trois enfants.

« Au lieu de l’aider, [les soldats] lui ont tiré dessus, et tué sur le coup », a déclaré Wafa.

Des images des faits, survenus près de l’avant-poste illégal de Havat Gilad, donnent à voir un véhicule de police endommagé, à côté duquel se trouve celui du Palestinien responsable de la collision, survenue après que ce dernier se soit déporté de l’autre côté de la route.

Tsahal a précisé que soldats et policiers « avaient identifié un véhicule suspect, qui avait accéléré et tenté de les renverser ».

« Un soldat a ouvert le feu sur le véhicule » et le tireur « a été neutralisé ».

Aucun soldat n’a été blessé. Les médias ont indiqué qu’un policier qui se trouvait à bord de la voiture accidentée avait été légèrement blessé par le déclenchement de l’airbag.

Tsahal a qualifié les faits de « tentative d’attentat à la voiture bélier ».

Cet attentat présumé intervient à un moment de regain des violences en Cisjordanie, en particulier dans la région nord.

Jeudi, un Palestinien a légèrement blessé un soldat stationné près de Huwara avec sa voiture, a déclaré Tsahal.

L’armée, qui avait dans un premier temps conclu à l’accident, s’est ravisée et a repris l’enquête pour établir les circonstances exactes des faits.

Tsahal est en état d’alerte en Cisjordanie, face à la recrudescence des attaques, qui correspond également à la période des fêtes juives.

À l’occasion de Rosh Hashanah, Yom Kippour et des premier et dernier jours de Souccot, Israël fermera aux Palestiniens les points de passage vers la Cisjordanie et la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...