Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Clal Insurances autorisé par la Banque d’Israël à reprendre les cartes de crédit Max

Clal s’empare de la société de cartes de crédit Max pour 2,5 milliards de shekels. La Banque centrale a exigé que Clal détienne 30 % au moins des parts de Max

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Une pile de cartes de crédit. (Crédit: alexialex/iStock by Getty Images)
Une pile de cartes de crédit. (Crédit: alexialex/iStock by Getty Images)

La Banque centrale d’Israël a donné l’autorisation jeudi à Clal Insurance Enterprise Holdings Ltd. de prendre le contrôle de la société israélienne de cartes de crédit Max, des mains de son actionnaire majoritaire, l’Américain Warbus Pincus LLC, dans le cadre d’une transaction de 2,5 milliards de shekels.

Le gouverneur de la Banque centrale, Amir Yaron, et le superviseur des banques, Yair Avidan, ont déclaré dans un communiqué que, suite à l’autorisation donnée par l’Autorité israélienne de la concurrence, le permis de contrôle avait été accordé en consultation avec la commission des licences.

Le permis de contrôle a été accordé à Clal Insurance suite à l’accord contraignant conclu en août dernier avec Warburg Pincus, qui contrôlait Max depuis 2019, lorsqu’elle l’avait acquis auprès de Bank Leumi le-Israel Ltd.

Le permis de contrôle pose un certain nombre de conditions et de contraintes, comme par exemple la participation minimale de Clal Insurance dans Max, qui ne doit pas être inférieure à 30 %.

Max continuera d’être supervisé par le Département de supervision bancaire de la Banque centrale d’Israël afin d’assurer sa stabilité et le traitement équitable de ses clients, comme c’est le cas pour d’autres banques et acquéreurs en Israël, a déclaré la Banque centrale.

Déjà ce mois-ci, l’assureur israélien Menora Mivtachim Holdings Ltd. avait pris part à l’appel d’offres de rachat d’Isracard, dans le cadre d’une transaction valorisant la plus grande société de cartes de crédit du pays à 3,07 milliards de shekels.

Menora Mivtachim se propose de prendre une participation de 32% dans Isracard, valorisée à 3,07 milliards de shekels, soit 15,34 shekels par action.

Le groupe israélien d’assurance et d’investissement Harel Insurance Investments & Financial Services Ltd. avait précédemment fait une offre, début janvier, pour racheter Isracard, dans le cadre d’une transaction valorisant la société à 2,7 milliards de shekels.

Compte tenu des récentes offres de compagnies d’assurance désireuses de prendre le contrôle de sociétés de cartes de crédit, le ministre des Finances Bezalel Smotrich a annoncé le mois dernier son intention de nommer une commission ministérielle chargé d’examiner les risques potentiels que présentent ces grands organismes institutionnels qui contrôlent des sociétés de cartes de débit.

La commission, qui devrait soumettre ses recommandations dans les toute prochaines semaines, devra évaluer « l’impact potentiel des récents développements dans la structure de propriété des sociétés de cartes de crédit indépendantes », a déclaré le ministère des Finances.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.