Clinton : ‘L’Amérique a besoin d’un Israël fort et sûr’
Rechercher

Clinton : ‘L’Amérique a besoin d’un Israël fort et sûr’

La candidate a appelé les dirigeants palestiniens à condamner l'incitation à la violence, mais n'a pas blâmé Abbas pour la flambée du terrorisme

La candidate à l'investiture du parti démocrate Hillary Clinton parlant lors d'un meeting de campagne à la Fédération juive du Grand Des Moines le 24 janvier 2016, à Des Moines, dans l'Iowa (Crédit photo: Brendan Hoffman / Getty Images / AFP)
La candidate à l'investiture du parti démocrate Hillary Clinton parlant lors d'un meeting de campagne à la Fédération juive du Grand Des Moines le 24 janvier 2016, à Des Moines, dans l'Iowa (Crédit photo: Brendan Hoffman / Getty Images / AFP)

DES MOINES, Iowa – La candidate démocrate Hillary Clinton a déclaré que le partenariat entre les Etats-Unis et Israël doit se renforcer au milieu d’une flambée du terrorisme extrémiste mondial.
 
Parlant lundi devant 150 personnes à la Fédération juive de Des Moines, Clinton a également insisté sur le fait que les relations amicales entre les deux pays « doivent être comprises dans notre intérêt national. »

« Israël a besoin d’une Amérique forte à ses côtés, et l’Amérique a besoin d’un Israël fort et sûr à nos côtés – avoir un Israël qui reste un bastion de la stabilité et un allié de base dans une région chaotique », a déclaré Clinton.

Le discours de 18 minutes d’Hillary Clinton, son premier dans une institution juive dans l’Iowa, une semaine avant les caucus a été perturbé par une quinte de toux qui a laissé sa voix rauque pour la majeure partie du discours.

L’ancienne sénatrice et secrétaire d’État a également appelé les dirigeants palestiniens à condamner l’incitation à la violence dans la région, en évoquant l’étudiant américain de yeshiva Ezra Schwartz, qui a été assassiné par un terroriste palestinien en novembre dernier.

Clinton s’est abstenue, toutefois, de condamner les dirigeants palestiniens, insistant sur le fait que le président de l’AP Mahmoud Abbas « n’a jamais cessé de coopérer avec Israël en matière de sécurité, même quand il y a eu des explosions de terrorisme. »

Elle a dit que son administration s’engagerait à travailler avec Abbas plutôt que de pousser à un remaniement du leadership.

« Je suis prudente de ne rien faire qui pourrait perturber le statu quo », a déclaré Clinton.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...