Commandant iranien : 100 000 missiles prêts à “annihiler” Israël
Rechercher

Commandant iranien : 100 000 missiles prêts à “annihiler” Israël

Le chef-adjoint des Gardiens de la révolution affirme que les roquettes libanaises “frapperont au cœur du régime sioniste”

Le commandant adjoint des puissants Gardes révolutionnaires iraniens a déclaré que le pays avait plus de 100 000 missiles au Liban prêts à « annihiler » Israël.

Pendant un discours diffusé le 1er juillet sur la chaîne de télévision de l’Etat iranien IRIB TV, le général de brigade Hossein Salami a également déclaré que l’Iran avait des « dizaines de milliers » de missiles supplémentaires qui étaient prêts à effacer le « maudit point noir » d’Israël de la carte.

Ses remarques ont été traduites du farsi par l’Institut de recherche sur les médias du Moyen orient (MEMRI).

« Aujourd’hui, plus que jamais, il y a un terrain fertile, par la grâce de Dieu, à l’annihilation, à l’éradication et à l’effondrement du régime sioniste », a déclaré Salami, selon la traduction du MEMRI.

Le commandant adjoint des Gardes révolutionnaires iraniens Hossein Salami donne un discours sur la destruction d'Israël, le 1er juillet 2016. (Crédit : capture d'écran MEMRI)
Le commandant adjoint des Gardes révolutionnaires iraniens Hossein Salami donne un discours sur la destruction d’Israël, le 1er juillet 2016. (Crédit : capture d’écran MEMRI)

« Au Liban uniquement, plus de 100 000 missiles sont prêts à être tirés. S’il y a la volonté, si cela sert [nos] intérêts, et si le régime sioniste répète ses erreurs passées en raison de ses mauvais calculs, ces missiles perceront l’espace, et frapperont au cœur du régime sioniste. Ils prépareront le terrain pour son grand effondrement dans la nouvelle ère », a déclaré Salami.

Le Liban est la base du Hezbollah, groupe terroriste qui agit par procuration pour le régime iranien et a mené une guerre contre Israël en 2006, pendant laquelle il a tiré des centaines de roquettes sur l’Etat juif. Le Hezbollah aurait aujourd’hui plus de 100 000 missiles dans son arsenal.

Salami a également vanté les « dizaines de milliers d’autres missiles à longue portée et de haute précision, avec les capacités destructives nécessaires, ont été placés en différents endroits de tout le monde islamique. »

« Ils n’attendent que l’ordre, pour que quand le bouton soit poussé, le maudit point noir soit effacé de la carte géopolitique du monde, une fois pour toute », a-t-il déclaré en parlant d’Israël.

Les remarques de Salami ont eu lieu quelques jours avant que le ministère allemand des Affaires étrangères n’annonce qu’il surveillait étroitement les tentatives de l’Iran de se procurer des technologies nucléaires et balistiques.

Un missile lancé des montagnes Alborz, en Iran, et portant l'inscription "Israël doit être effacé", le 9 mars 2016. (Crédit : Fars News)
Un missile lancé des montagnes Alborz, en Iran, et portant l’inscription « Israël doit être effacé », le 9 mars 2016. (Crédit : Fars News)

Les agences de renseignement allemandes ont annoncé qu’une douzaine de tentatives de ce type avaient eu lieu l’année dernière, selon Associated Press. Un autre rapport d’une agence de renseignement intérieure allemande annonçait que les responsables du contre-espionnage avaient ciblé 141 tentatives de procurations dans un état allemand l’année dernière.

Martin Schaefer, porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, a déclaré que l’Allemagne et ses partenaires travailleraient pour faire appliquer l’accord signé à Vienne en juillet dernier pour freiner le programme nucléaire iranien.

« Nous parlons déjà avec nos partenaires à New York et ailleurs, et nous n’hésiterons pas à en discuter avec Téhéran », a-t-il déclaré.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...