Conscription: le cabinet approuve un projet de loi avant le vote à la Knesset
Rechercher

Conscription: le cabinet approuve un projet de loi avant le vote à la Knesset

Le ministère de la Défense salue la proposition de formaliser la conscription militaire pour les étudiants de yeshivas ; le premier vote plénier sera fixé pour lundi

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Des soldats de l'unité ultra-orthodoxe Netzah Yehuda de l'armée israélienne (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)
Des soldats de l'unité ultra-orthodoxe Netzah Yehuda de l'armée israélienne (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Le cabinet a approuvé dimanche un projet de loi officialisant la conscription militaire pour les étudiants ultra-orthodoxes, préparant le projet de loi pour une première lecture à la Knesset lundi.

Tous les ministres du gouvernement ont voté en faveur du projet de loi à l’exception du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, qui a manqué le voter.

A la fois Deri et le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui dirigent respectivement les partis ultra-orthodoxes Shas et Yahadout HaTorah, ont exprimé leur opposition à la législation dans sa version actuelle, même si le projet de loi va certainement passer avec le soutien du parti d’opposition Yesh Atid.

Le projet de loi formalise les exemptions de service militaire obligatoire pour les étudiants ultra-orthodoxe en séminaire en fixant des objectifs de conscription annuels. Les établissements qui ne répondent pas à ces objectifs seraient visés par des sanctions économiques selon la législation.

Lundi matin, la Commission des lois tiendra une rencontre spéciale pour définir la position de la coalition sur le projet de loi avant la première lecture plénier dans l’après-midi.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman arrive à la conférence gouvernementale hebdomadaire au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 11 mars 2018 (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

A la suite du vote de dimanche, Avidgor Liberman, le ministre de la Défense, a salué le comité de son ministère qui a rédigé la législation.

« Je félicite les membres de Tsahal et la commission du Ministère de la Défense pour leur travail professionnel et pratique, qui a remporté la confiance du gouvernement », a déclaré dans un communiqué Liberman.

« C’est la loi des responsables de la défense – pour la sécurité et pour l’Etat d’Israël », a-t-il ajouté.

En septembre 2017, la Haute Cour de Justice a révoqué une précédente loi d’exemption du service militaire pour les hommes ultra-orthodoxes qui sont impliqués dans l’étude religieuse, statuant qu’elle enfreignait le principe d’égalité devant la loi. Pourtant, la cour a suspendu sa décision pour un an le temps de permettre la mise en place d’un nouvel arrangement, donnant ainsi au gouvernement l’option de passer une nouvelle loi d’ici septembre 2018.

Malgré leur opposition à la proposition actuelle, les dirigeants des partis ultra-orthodoxes ont dialogué avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et ont accepté de ne pas renverser le gouvernement à cause du projet de loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...