Construction d’un nouveau centre éducatif juif à Berlin
Rechercher

Construction d’un nouveau centre éducatif juif à Berlin

Dans un contexte d'antisémitisme croissant en Allemagne, les organisations juives cherchent à renforcer leur présence autour de la capitale

Un participant porte une kippa lors d'un rassemblement "Berlin porte la kippa" pour protester contre l'antisémitisme devant le centre communautaire juif le 25 avril 2018 à Berlin, en Allemagne. (Carsten Koall/Getty Images via JTA)
Un participant porte une kippa lors d'un rassemblement "Berlin porte la kippa" pour protester contre l'antisémitisme devant le centre communautaire juif le 25 avril 2018 à Berlin, en Allemagne. (Carsten Koall/Getty Images via JTA)

BERLIN (JTA) – Dans un contexte d’antisémitisme croissant en Allemagne, un nouveau centre éducatif juif qui a pour vocation d’atteindre à la fois les juifs et les non-juifs est en cours de construction à Berlin.

« Yehuda Teichtal, un rabbin de la communauté juive de Berlin et directeur exécutif du centre Habad Loubavitch de Berlin, a annoncé mardi la cérémonie d’inauguration des travaux du 10 juin pour le centre juif. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas est attendu à la cérémonie.

Le projet, en cours de réalisation depuis plusieurs années, est l’un des nombreux projets d’extension de l’infrastructure juive à Berlin. Le mouvement Masorti (conservateur) ouvrira une école élémentaire juive cet automne, et la synagogue traditionaliste Frankeluefer de Berlin a récemment annoncé les plans d’un nouveau centre communautaire juif sur le site de son bâtiment historique, qui a été détruit en 1938.

Berlin compte quelque 10 000 Juifs affiliés. De façon anecdotique, il y en a au moins deux fois plus qui ne sont pas affiliés, dont environ 10 000 Israéliens.

Michael Müller, à droite, le maire de Berlin, avec le rabbin Yehuda Teichtal à Berlin, le 19 juillet 2017. (Crédit : Matthias Nareyek/Pool/Getty Images via JTA)

Au total, la population juive d’Allemagne est d’environ 200 000 personnes, dont environ la moitié est affiliée à des communautés juives. La plupart sont venus de l’ex-Union soviétique après 1990, et tous ne sont pas juifs selon la halakha, ou la loi religieuse ; ces derniers ne sont pas aptes à rejoindre des communautés sous l’égide du Conseil central des juifs d’Allemagne.

Teichtal a indiqué que le campus juif Pears est conçu pour accueillir les Juifs de tout le pays, et qu’il sera ouvert à tous. Les internats accueilleront des étudiants de l’extérieur de Berlin. Il y aura aussi des programmes de formation pour adultes.

L’architecte Sergei Tchoban a gracieusement offert la conception de sa structure en forme de haricot, d’une superficie au sol de 7 000 mètres carrés et d’une hauteur d’environ six étages. Sa surface en partie bleue symbolisera des symboles juifs, du drapeau israélien aux couleurs du tallit, ou châle de prière.

Avec ce nouveau centre « nous voulons envoyer un signal : Si vous construisez, vous faites preuve de confiance « , a dit Teichtal.

« Nous savons que la confiance doit être entretenue, nourrie et soutenue… Nous ouvrons les bras et disons qu’il y a aussi un avenir ici pour le peuple juif ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...