Construction d’une nouvelle barrière de sécurité près de Hébron
Rechercher

Construction d’une nouvelle barrière de sécurité près de Hébron

La construction de 42 km comprendra des systèmes d’alerte et remplacera l’actuelle barrière de sécurité de la région

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre de la Défense Avigdor Liberman pendant une conférence de presse commune à la Knesset, le 30 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre de la Défense Avigdor Liberman pendant une conférence de presse commune à la Knesset, le 30 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’une nouvelle barrière de 42 kilomètres serait construite en Cisjordanie, dans la région de Hébron, pour empêcher les Palestiniens d’entrer illégalement en territoire israélien.

La construction, qui s’étendra de Tarkumia à l’implantation de Meitar, comprendra des systèmes d’alerte et remplacera l’actuelle barrière de sécurité de la région. Les travaux dureront un an, selon un communiqué du ministère de la Défense.

Netanyahu a visité le site de construction avec le ministre de la Défense Avigdor Liberman, le chef d’Etat-major Gadi Eizenkot, le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan, et le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, Avi Dichter.

« Nous avons décidé de fermer les trous, a déclaré Netanyahu. Nous empêcherons les Palestiniens illégaux et les attaquants d’entrer dans les villes israéliennes. Cela sera compliqué, mais nous devons protéger les implantations, et nous devons aussi traiter la chaîne de criminels, dont les employeurs, les complices, et ceux qui hébergent [des Palestiniens illégaux]. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...