Coronavirus : 3 nouveaux Israéliens contaminés, 10 en tout
Rechercher

Coronavirus : 3 nouveaux Israéliens contaminés, 10 en tout

Deux des personnes contaminées appartiennent à une famille récemment revenue d'Italie ; une 3e avait travaillé avec un malade ; tous ne montrent que des symptômes légers

Un employé du Magen David Adom avec son équipement de protection contre le coronavirus, aux abords du centre d'appel d'urgence de Kiryat Ono, le 26 février 2020 (Crédit :  Flash90)
Un employé du Magen David Adom avec son équipement de protection contre le coronavirus, aux abords du centre d'appel d'urgence de Kiryat Ono, le 26 février 2020 (Crédit : Flash90)

Ce sont trois Israéliens supplémentaires qui ont été testés positifs, dimanche, au coronavirus COVID-19 – ce qui amène le nombre de cas confirmés dans le pays à dix, a expliqué le ministère de la Santé.

Selon le ministère, deux de ces personnes contaminées sont des membres d’une famille revenue jeudi en Israël depuis l’Italie, qui vivent dans une communauté du sud d’Israël. Tous les passagers du vol LY290 qui a atterri au sein de l’Etat juif à 14 heures 30 ont reçu pour instruction de suivre une quarantaine personnelle et obligatoire de 14 jours.

La troisième personne travaille au magasin de jouets Red Pirate à Or Yehuda, où un autre employé avait été contaminé par le virus, la semaine dernière, après être revenu d’Italie.

Tous les trois n’affichent que des symptômes légers, ont indiqué les responsables.

Le ministère a fait savoir qu’il allait rapidement rendre publics tous les sites fréquentés par les trois malades, ces derniers jours, pour mettre en garde les individus susceptibles d’avoir été exposés au COVID-19.

Israël a pris d’importantes initiatives pour empêcher le développement d’une épidémie, interdisant l’entrée aux étrangers s’étant trouvés en Chine, à Hong Kong, à Macao, en Thaïlande, à Singapour, en Corée du sud, au Japon et en Italie dans les quatorze jours précédant leur arrivée. Tous les Israéliens s’étant rendus dans ces régions du monde ont également l’obligation de suivre une quarantaine personnelle et obligatoire pendant 14 jours.

Des employés désinfectent un magasin à Or Yehuda après qu’un employé, revenu d’Italie, a été testé positif au coronavirus, le 28 février 2020 (Crédit : Flash90)

Dimanche, le directeur-général du ministère de la Santé a déclaré que les Israéliens ne devaient pas hésiter à aller voter lors du scrutin national de lundi et que le coronavirus meurtrier ne devait pas les dissuader d’aller accomplir leur devoir civique.

Moshe Bar Siman-Tov a expliqué que 16 bureaux de vote avaient été répartis dans tout le pays en direction des 5 630 personnes se trouvant en quarantaine après être revenus de séjour à l’étranger et qu’il y avait des instructions spéciales qui avaient été données spécialement pour elles.

« Pour tous les autres, je vous le dis : Allez voter, tout est sûr et il n’y a aucune raison de s’inquiéter », a-t-il dit.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a ajouté que le public de manière plus générale n’avait pas besoin de prendre des précautions particulières dans les bureaux de vote – même s’il a vivement recommandé aux électeurs comme aux personnels présents dans les bureaux de maintenir une bonne hygiène.

« Les bureaux de vote en Israël sont sûrs et il n’y a aucun risque à aller voter », a dit le ministère.

Au cours d’une visite aux services d’urgence du Magen David Adom, dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également déclaré qu’il n’y avait rien à craindre et que des mesures appropriées avaient été prises pour assurer un scrutin en toute sécurité.

« Nous nous préoccupons de la santé des citoyens. Et vous pouvez aller voter sans inquiétude, nous contrôlons les choses », a dit Netanyahu au cours de sa visite qu’il a effectuée en compagnie du ministre des Finances Moshe Kahlon et du ministre de la Santé Yaakov Litzman, a fait savoir le site Ynet. « Nous sommes au coeur d’une crise globale mais aucun autre pays n’est mieux préparé que nous », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visite le call-center du ministère de la Santé à Kiryat Malachi, le 1er mars 2020 (Crédit : Flash90)

Dans une déclaration spectaculaire faite mercredi, le ministère de la Santé a vivement recommandé aux Israéliens de sérieusement réfléchir avant de décider de partir à l’étranger.

Israël est le premier pays à émettre une telle recommandation à ses citoyens en raison de cette épidémie qui est apparue en Chine au mois de décembre et qui a depuis infecté 88 000 personnes dans le monde et fait
3 000 morts, presque tous en Chine.

Le ministère de la Santé a été critiqué pour ses mesures extrêmes, certains disant qu’il faisait peur aux gens de manière non-nécessaire et qu’il causait d’importants dégâts économiques et diplomatiques au pays. Les responsables du ministère ont expliqué préférer adopter des mesures strictes maintenant plutôt que de regretter plus tard l’évolution des choses.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...