Coupe du Monde : La Porte de Jaffa accueillera des tirs au but juifs et arabes
Rechercher

Coupe du Monde : La Porte de Jaffa accueillera des tirs au but juifs et arabes

Les organisateurs projetteront des matchs de football sur les murs de la Vieille Ville de Jérusalem

Simulation informatisée d'une séance de tirs au but prévue à la porte de Jaffa, dans la vieille ville de Jérusalem, au cours de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. (Autorisation: Kulna)
Simulation informatisée d'une séance de tirs au but prévue à la porte de Jaffa, dans la vieille ville de Jérusalem, au cours de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. (Autorisation: Kulna)

Cet été, alors que plusieurs millions de spectateurs assisteront à la Coupe du Monde de la FIFA en Russie, Juifs et Arabes se réuniront dans la Vieille Ville de Jérusalem pour un événement spécial qui verra la fameuse Porte de Jaffa transformée en cage de football, les organisateurs souhaitant faire participer un gardien de but de renommée mondiale.

Kulna, une ONG qui organise des tournois de backgammon judéo-arabes dans la capitale israélienne depuis un an, a déclaré mercredi qu’elle essayait de tirer parti de ce succès pour faire avancer la coexistence entre les populations de la ville.

Les matchs de la Coupe du monde seront projetés sur les murs de la Vieille Ville en juillet, les Juifs et les Arabes étant invités à les regarder.

Mais la pièce maîtresse de l’initiative sera une séance de tirs au but, au cours de laquelle les membres des équipes locales de football juif et arabe tenteront de tirer en direction de la porte de Jaffa, l’une des principales entrées de la Vieille Ville.

Tirer vers les étoiles

L’organisation tente d’amener un gardien de renommée internationale à l’événement et pense à cinq joueurs célèbres, actifs ou à la retraite : l’Italien Gianluigi Buffon, l’Espagnol Iker Casillas, l’Allemand Oliver Kahn, le Danois Peter Schmeichel et le Français Fabian Barthez.

Alors que l’ONG a déclaré qu’elle était en pourparlers avec certains des gardiens « légendaires », aucun n’a encore annoncé assister à l’événement. Kulna a lancé un site Web pour le projet, intitulé « Buts et Portes 2018 », et a demandé au public d’aider l’organisation à attirer l’attention des gardiens de but.

Parallèlement à d’autres tentatives pour convaincre les gardiens, l’organisation judéo-arabe prévoit de se rallier, après Pessah, aux consulats de Jérusalem de leurs pays respectifs.

Goals and Gates 2018

This summer, during the Soccer World Cup, Jerusalem will be hosting its own legendary event: a penalty-kick shootout for Jewish and Arab youths, at Jaffa Gate, at the entrance to the Old City. You heard right- we're transforming one of the storied Gates to the Old City into a soccer goal ???? = ⚽ + ???? = ???? !!!To make our dream a reality, WE NEED YOUR HELP TO GET THE ATTENTION of at least one LEGENDARY Goalkeepers, and persuade them to join us in Jerusalem​, to stand at the goal: Fabien Barthez? Gianluigi Buffon? Iker Casillas? Oliver Kahn? Peter Schmeichel? Please help us spread the word!To learn more about Goals and Gates and how you can help >> www.goalsandgates.org

Posted by ‎כולנא ירושלים كلنا مقدسين kulna jerusalem‎ on Sunday, 25 March 2018

Les organisateurs ont déclaré que l’événement aura lieu même s’ils ne parviennent pas à faire participer un joueur de renommée mondiale.

L’épreuve de tirs au but sera l’aboutissement d’un grand tournoi impliquant des équipes de jeunes juifs et arabes de la région de Jérusalem. Un tournoi aura lieu, éventuellement dans un champ du quartier arménien de la Vieille Ville. Les gagnants de ce concours participeront à la finale de tirs au but à la Porte de Jaffa.

« Notre objectif est de prendre un événement qui unit le monde, un symbole de la fraternité entre les nations, la Coupe du monde de football, et de l’utiliser pour créer des liens entre les jeunes juifs et arabes en Israël, » a dit Dror Amedi de Kulna au Times of Israël mercredi.

« La porte de Jaffa, synonyme parfois de guerre et de violence, sera transformée en une cage de football, un symbole de la fraternité mondiale », a déclaré Amedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...