Rechercher

Coups de feu gazaouis contre des soldats israéliens, l’armée réplique par un tir d’artillerie

Un tank israélien a visé une position du Hamas dans la bande de Gaza après une attaque contre des soldats déployés près de la clôture de sécurité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un tank en patrouille près de la bande de Gaza. Illustration. (Crédit : autorisation Yad L'Shiryon)
Un tank en patrouille près de la bande de Gaza. Illustration. (Crédit : autorisation Yad L'Shiryon)

Un tank de l’armée israélienne a détruit une position du Hamas située dans le centre de la bande de Gaza, après que des tirs ont visé des troupes israéliennes déployées près de la clôture de sécurité jeudi matin, a annoncé l’armée.

Il n’y a eu aucun blessé, et aucun dégât n’a été causé par les coups de feu visant les soldats israéliens, selon l’armée.

Aucun groupe terroriste n’avait revendiqué l’attaque dans l’immédiat, mais l’armée a visé une position du Hamas, conformément à la politique d’Israël, qui considère que le groupe, règnant sur la bande de Gaza, est responsable de toute attaque émanant de l’enclave côtière.

Les troupes « effectuaient des activités de routine près de la frontière » quand elles ont été visées, a indiqué l’armée.

Elles étaient déployées sur le côté israélien de la clôture au moment de l’attaque, a précisé un porte-parole de l’armée israélienne.

Peu après les tirs, un tank israélien a visé une position du Hamas à Deir al-Balah, selon le groupe terroriste.

Les tensions sont fortes sur le front gazaoui, et les responsables israéliens estiment que la crise humanitaire de plus en plus grave à Gaza menace de raviver le conflit entre les terroristes qui règnent sur le territoire palestinien et l’armée israélienne.

Il n’y a presque plus d’électricité dans la bande de Gaza, en raison d’un conflit entre l’Autorité palestinienne, présidée par Mahmoud Abbas et qui gouverne la Cisjordanie, et le Hamas, qui a pris le pouvoir à Gaza en 2007, sur le paiement du carburant utilisé pour faire fonctionner la centrale électrique gazaouie.

Dov Lieber a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...