Covid/Delta : Le nombre de cas augmente chaque jour, pas les cas graves
Rechercher

Covid/Delta : Le nombre de cas augmente chaque jour, pas les cas graves

Les cas graves restent au nombre de 60 environ ; le "pass vert" et la quarantaine pour tous les rapatriés sont en cours de discussion

Des personnes portent des masques de protection à Jérusalem, le 19 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Des personnes portent des masques de protection à Jérusalem, le 19 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministère de la Santé a déclaré mardi matin que 1 372 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés au cours de la journée précédente, le plus haut total depuis plus de quatre mois, alors que le gouvernement a confirmé qu’il prévoyait d’exiger prochainement que tous les arrivants en Israël entrent en quarantaine. 

Le ministère a déclaré que 270 cas supplémentaires ont été découverts mardi à 8 heures du matin. 

Sur les 83 509 tests effectués lundi, 1,86 % se sont révélés positifs, un taux légèrement supérieur à celui des derniers jours. 

Il y avait 62 patients dans un état grave, ce chiffre – qui a atteint son plus bas niveau historique de 19 le mois dernier – augmentant beaucoup plus lentement que le nombre total de cas actifs. 

Selon les données du ministère de la Santé, le pays compte 7 924 cas actifs de virus. Il y a un mois, ce chiffre était d’environ 200.  

Le nombre de décès s’élève à 6 451, avec un nouveau décès, selon le ministère. 

L’augmentation du nombre de cas survient alors qu’il est prévu d’imposer une quarantaine obligatoire à tous les voyageurs entrants, y compris les personnes vaccinées et celles qui se sont remises du COVID-19. 

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a confirmé mardi ce plan et a déclaré que toutes les personnes qui rentrent chez elles devront bientôt s’auto-isoler à leur arrivée, ajoutant qu’il n’était pas prévu de fermer complètement l’aéroport.

« Nous allons diviser les pays en deux groupes – un groupe de pays dangereux vers lesquels il est interdit de voler, et un second groupe à partir duquel les rapatriés sont tenus de se mettre en quarantaine, y compris les personnes vaccinées et guéries », a-t-il déclaré au site d’information Ynet, confirmant ainsi les informations télévisées de lundi.

Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz s’exprime lors d’une conférence de presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 14 juillet 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Actuellement, les personnes vaccinées et rétablies ne doivent entrer en quarantaine que si elles reviennent d’un endroit désigné à haut risque par le ministère de la Santé – bien qu’elles doivent s’auto-isoler pendant 24 heures ou jusqu’à réception d’un test COVID négatif. Mais selon la Douzième Chaîne, les autorités pensent que des porteurs du virus sont également entrés dans le pays depuis des pays supposés à faible risque. 

Selon les données du ministère de la Santé, 154 des cas identifiés lundi concernaient des personnes arrivant de l’étranger. 

Lors d’un point de presse lundi, le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a déclaré : « Ce n’est pas le moment de se rendre à l’étranger pour des vols non essentiels ». Il a ajouté que ceux qui choisissent de prendre l’avion à l’étranger « se mettent en danger et mettent en danger leur famille. »

Le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, s’exprime dans son bureau à Jérusalem, le 13 juillet 2021. (Crédit : Flash90)

Dans son interview de mardi, M. Horowitz a également déclaré que les ministres discuteraient plus tard dans la journée du rétablissement du système du pass vert, qui limite l’accès à de nombreux espaces publics aux seules personnes vaccinées, guéries du COVID-19 ou ayant un test négatif récent. 

Israël a vu les cas de coronavirus augmenter fortement au cours du mois dernier, après avoir pratiquement éradiqué la maladie et supprimé presque toutes les restrictions en mai et juin.
 
Eran Segal, un expert de la santé qui conseille le gouvernement sur sa réponse à la pandémie, a indiqué sur Twitter que si le nombre d’infections est en hausse, le nombre de nouveaux cas graves par jour reste bien inférieur à celui des épidémies précédentes, suite à la campagne de vaccination de masse du pays. 

Le ministère a déclaré que 5 747 027 Israéliens – sur une population totale de quelque 9,3 millions d’habitants – ont reçu au moins une dose de vaccin, et que 5 245 999 ont été entièrement vaccinés.  

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...