Rechercher

COVID: le taux de reproduction augmente ; les cas graves continuent de baisser

Le taux R était inférieur à 1 la semaine dernière et le nombre de nouveaux cas continue d'augmenter cette semaine

Des personnes se font tester pour le COVID-19 dans un centre de test sur la place Habima à Tel Aviv, le 4 janvier 2022. (Crédit: Tomer Neuberg/Flash90)
Des personnes se font tester pour le COVID-19 dans un centre de test sur la place Habima à Tel Aviv, le 4 janvier 2022. (Crédit: Tomer Neuberg/Flash90)

Le taux de reproduction R du COVID est passé à 1,39, selon les chiffres du ministère de la Santé mercredi, mais le nombre de cas graves continue de baisser.

Il y a une semaine à peine, le taux de reproduction – qui indique combien de personnes un patient atteint du COVID pourrait infecter d’autres personnes – était inférieur à 1, ce qui signifiait que la pandémie était en déclin.

Mardi, 13 384 personnes ont été testées positives au COVID, a rapporté le ministère de la Santé, soit une légère baisse par rapport au chiffre de la veille. Il y a actuellement 64 271 cas actifs dans le pays, dont 849 sont hospitalisés et 300 dans un état grave.

Le nombre de cas graves a continué à baisser, passant de 320 mardi à 338 il y a une semaine. Les autorités sanitaires ont toutefois prévenu que le nombre de cas graves pourrait s’inverser et augmenter, car les nouvelles infections semblent s’intensifier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...