Covid : Les cas sont en baisse, 2,7 % des tests sont positifs
Rechercher

Covid : Les cas sont en baisse, 2,7 % des tests sont positifs

1 089 nouveaux cas enregistrés mercredi ; 581 personnes sont dans un état grave ; le nombre de décès s'élève à 2 292

Des agents de la police des frontières israélienne patrouillent dans la rue Jaffa, dans le centre de Jérusalem, alors qu'Israël sort du confinement dû au coronavirus et lève les restrictions, le 21 octobre 2020. (Nati Shohat/Flash90)
Des agents de la police des frontières israélienne patrouillent dans la rue Jaffa, dans le centre de Jérusalem, alors qu'Israël sort du confinement dû au coronavirus et lève les restrictions, le 21 octobre 2020. (Nati Shohat/Flash90)

Le ministère de la Santé a enregistré 1 089 nouveaux cas de coronavirus mercredi, avec seulement 2,7 % de tests positifs, alors qu’un bouclage d’un mois a permis de faire baisser fortement les taux de morbidité en Israël.

Le nombre de cas actifs a atteint 19 344 jeudi matin, après être passé sous la barre des 20 000 mercredi soir pour la première fois depuis juillet. Le nombre de cas graves est tombé à 581, après avoir culminé à 900 le 4 octobre. La dernière fois que le nombre de patients gravement malades a été inférieur à 600, c’était le 18 septembre, le premier jour du confinement.

Cependant, les effets du virus continuent de se faire sentir même si les nouvelles infections diminuent. Selon les chiffres du ministère de la Santé, 231 patients ont été branchés à des respirateurs ; le nombre de patients sous respirateur a varié entre 215 et 240 depuis le début du mois.

Le nombre de tests a augmenté ces derniers jours, atteignant 42 898 mercredi, dont 2,7 % se sont révélés positifs. En septembre, le taux de tests positifs a atteint jusqu’à 15 %.

Le nombre de décès est passé à 2 292 depuis le début de la pandémie.

Une employée hospitalière fait un prélèvement pour tester la présence du coronavirus devant le centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, le 8 octobre 2020. (Nati Shohat/Flash90)

Un groupe de travail de l’armée a déclaré mercredi qu’alors qu’Israël continuait à contrôler l’épidémie, le taux de morbidité restait très élevé en chiffres absolus.

Dimanche, le confinement a commencé à être assoupli, les écoles maternelles et les jardins d’enfants étant autorisés à ouvrir. La limite d’un kilomètre pour les déplacements non essentiels a également été levée et les restaurants ont été autorisés à proposer des plats à emporter plutôt que seulement des livraisons.

Le cabinet chargé du coronavirus s’est réuni mercredi pour discuter de l’autorisation de réouverture des magasins et des écoles, mais a repoussé sa décision à la semaine prochaine.

Au cours de la réunion, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé que le plan en neuf étapes du ministère de la Santé pour la levée du confinement soit ramené à cinq étapes, mais les responsables de la santé ont exprimé des inquiétudes à ce sujet.

Après le premier confinement contre le coronavirus au printemps, les responsables de la santé ont abandonné leur plan échelonné sous la pression des ministres et ont ouvert presque toutes les écoles et entreprises en même temps au début du mois de mai. Cette décision a été accusée d’avoir joué un rôle dans la hausse des taux d’infection au cours de l’été, qui a conduit au deuxième confinement national.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...