Création d’une base de données sur les jihadistes
Rechercher

Création d’une base de données sur les jihadistes

Brett McGurk, envoyé américain auprès de la coalition anti-EI, a affirmé à Herzilya que la coalition anti-EI remportait des succès

La coalition dirigée par les Etats unis qui lutte contre l’organisation jihadiste Etat Islamique (EI) est en train de constituer une base de données des combattants étrangers de cette organisation qui retournent chez eux, a indiqué jeudi un responsable américain.

Brett McGurk, envoyé américain auprès de la coalition anti-EI, a précisé lors d’une conférence sur la sécurité organisée en Israël, que l’objectif est de prévenir avec cette base de donnée des attaques comme celles qui ont eu lieu en Europe.

« Notre coalition est en train de constituer une banque de données globale, grâce à des réseaux d’échange d’information, afin de s’assurer que tous ceux qui se battent aux côtés de l’EI pourront être identifiés lors de contrôles routiers, aux postes frontières ou au cours d’une mission de routine de la police », a affirmé M. McGurk.

Lors d’une intervention à la conférence annuelle consacrée aux questions de sécurité à Herzliya près de Tel Aviv, M. McGurk a également affirmé que la coalition remportait des succès dans ses efforts pour empêcher de nouveaux combattants étrangers de rejoindre les rangs de l’EI en Syrie.

« Nous avons bloqué en grande partie le flux (des étrangers) vers la Syrie en provenance de Turquie: nous sommes passés de centaines par semaine à une poignée au maximum chaque mois actuellement », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...