Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Création d’une commission ministérielle sur le climat et l’environnement

La ministre de la Protection de l'environnement salue un "pas en avant vers une loi sur le climat", mais Adam Teva V'Din craint qu'il ne s'agisse que d'une "feuille de vigne"

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

La ministre de l'Environnement, Idit Silman, s'exprimant lors d'une conférence sur l'énergie, à Tel Aviv, le 13 mars 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
La ministre de l'Environnement, Idit Silman, s'exprimant lors d'une conférence sur l'énergie, à Tel Aviv, le 13 mars 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le cabinet a approuvé dimanche la création d’une commission ministérielle sur l’environnement et le climat, qui sera présidée par la ministre de la Protection de l’environnement, Idit Silman.

Silman a déclaré que cette commission permettrait de coordonner le travail des différents ministères afin de garantir que les politiques climatiques d’Israël soient appropriées et correctement mises en œuvre, en particulier dans le contexte des récents rapports de l’ONU et dans la perspective de la prochaine conférence de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Dubaï à la fin de l’année.

Silman a déclaré que la création de cette commission était un pas en avant vers l’adoption par le gouvernement d’une loi sur le climat.

La commission comprendra des représentants des ministères des Missions nationales, de la Sécurité nationale, de l’Énergie et des Infrastructures, des Transports et de la Sécurité routière, de l’Agriculture et du Développement rural, de l’Économie et de l’Industrie, de l’Intérieur, de la Construction et du Logement, de la Santé et de la Science, de la Technologie et de l’Innovation.

L’organisation de défense de l’environnement Adam Teva V’Din, qui a participé à la formulation d’un projet de loi sur le climat, a déclaré que cette commission devait être intégrée dans une loi sur le climat qui oblige le gouvernement à agir sur certaines questions.

Dans le cas contraire, il s’agirait d’une « feuille de vigne » qui ressemblerait à de nombreuses décisions gouvernementales adoptées sur des questions liées à l’environnement et au climat, mais jamais mises en pratique.

L’organisation a demandé que la commission ministérielle soit rattachée au cabinet du Premier ministre et que le ministère de la Défense en fasse partie, compte tenu des implications du changement climatique en matière de sécurité.

Adam Teva V’Din soutient que le ministère de l’Egalité sociale devrait également disposer d’un siège afin de garantir que la commission réponde aux besoins des populations les plus pauvres qui sont affectées de manière disproportionnée par le changement climatique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.