Crif : Massacres terroristes à Paris
Rechercher

Crif : Massacres terroristes à Paris

Mgr Georges Pontier, Président de la Conférence des évêques de France a exprimé sa douleur après cet "acte d'une barbarie inégalée"

Le président du Crif Roger Cukierman à Créteil - 7 décembre 2014 (Crédit : Henri Bettan/Times of Israel)
Le président du Crif Roger Cukierman à Créteil - 7 décembre 2014 (Crédit : Henri Bettan/Times of Israel)

« Aucun mot ne peut décrire l’horreur qui s’est abattue sur la France.

Notre pays est ensanglanté de toutes ces vies innocentes fauchées par les balles de ces nouveaux barbares.

La guerre mondiale contre la monstruosité du fanatisme djihadiste doit devenir la priorité absolue des nations démocratiques.

Il faut le combattre sans pitié, sans relâche pour le terrasser.

Le CRIF partage avec l’ensemble de la nation ce deuil national et présente à toutes les familles des victimes ses condoléances les plus attristées, » peut-on lire dans un communiqué du Conseil représentatif des Institutions juives de France.

Réaction de Mgr Georges Pontier, Président de la Conférence des évêques de France

« Dans sa capitale, notre pays a été touché par une série d’attentats d’une barbarie inégalée. Avec les catholiques de France, j’exprime ma profonde douleur devant cette extrême violence qui a retiré la vie à tant de personnes et blessé tant d’autres.

Mes pensées et mes prières vont aux victimes, à leurs proches, aux forces de l’ordre, aux soignants et à nos gouvernants sur lesquels pèse une lourde responsabilité. En ces heures difficiles nous leur faisons confiance.

J’invite les catholiques de France, ce dimanche tout spécialement, par leur prière, leurs paroles et leurs actes à être artisans de paix, d’unité et témoins de l’Espérance.

Nous le savons, le mal n’aura pas le dernier mot, » a conclu Mgr Georges Pontier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...