D’anciennes synagogues détruites en Pologne et en Ukraine
Rechercher

D’anciennes synagogues détruites en Pologne et en Ukraine

Un bâtiment du XVIe siècle à Pidhaitsi s'est effondré en raison de fortes pluies et un bâtiment centenaire près de Cracovie a été démoli car non classé comme monument

A titre d'illustration : Capture d'écran de la synagogue Nowy Targ, Pologne. (Google maps)
A titre d'illustration : Capture d'écran de la synagogue Nowy Targ, Pologne. (Google maps)

Deux anciennes synagogues ont été détruites en Pologne et en Ukraine.

L’ancienne synagogue de Pidhaitsi, une ville de l’ouest de l’Ukraine, s’est effondrée samedi soir à la suite de fortes pluies et d’une négligence qui ont érodé l’un de ses piliers, selon le site Web d’information te.20mimut.

En Pologne, des entrepreneurs ont démoli l’ancienne synagogue centenaire de Nowy Targ, au sud de Cracovie, a rapporté vendredi la Gazeta Krakowska.

La démolition a été effectuée légalement parce que les autorités locales et les militants de la conservation n’avaient pas enregistré le bâtiment en tant que monument architectural, a rapporté le journal.

Les nazis avaient détruit l’intérieur de la synagogue pendant la Shoah et les autorités communistes polonaises l’avaient transformé en atelier. Elle a été restituée à la communauté juive de Cracovie, qui l’a vendue. Selon la Gazeta Krakowska, le bâtiment n’était pas enregistré comme monument à l’époque où il appartenait à la communauté juive.

Classer un bâtiment comme monument réduit considérablement sa valeur sur le marché immobilier.

Tadeusz Jakubowicz, le chef de la communauté juive de Cracovie, n’a pas répondu aux multiples demandes de commentaires du journal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...