Danny Danon : Le port de Beyrouth est utilisé pour armer le Hezbollah
Rechercher

Danny Danon : Le port de Beyrouth est utilisé pour armer le Hezbollah

L'envoyé israélien à l'ONU a dit aux membres du Conseil de sécurité que l'Iran et le Hezbollah avaient été aidés par des agents syriens

L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon s'exprime devant le Conseil de sécurité à New York, le 23 juillet 2019 (Autorisation : Mission israélienne à l'ONU)
L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon s'exprime devant le Conseil de sécurité à New York, le 23 juillet 2019 (Autorisation : Mission israélienne à l'ONU)

Dans un discours prononcé mardi devant le Conseil de sécurité des Nations unies, l’envoyé israélien au sein de l’instance mondiale, Danny Danon, a indiqué qu’Israël avait obtenu des informations sur la base des services de renseignement selon lesquelles l’Iran et la Syrie auraient organisé un trafic de matériel de fabrication d’armes. Ces matériels entreraient au Liban par le port de Beyrouth, avec pour objectif de renforcer le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

« Pendant les années 2018-2019, Israël a découvert que des matériels à double usage ont pénétré au Liban pour améliorer les capacités du Hezbollah dans la fabrication de roquettes et de missiles », a dit Danon, des propos rapportés par son bureau.

« L’Iran et les forces al-Quds des Gardiens de la révolution ont commencé à exploiter davantage les chaînes maritimes civiles, et spécifiquement le port de Beyrouth. Le port de Beyrouth est devenu le port du Hezbollah », a-t-il accusé.

Les missions israéliennes ont indiqué dans un communiqué suite aux propos tenus par Danon que « l’Iran et le Hezbollah ont été aidés par des agents syriens qui ont acheté les équipements à des entreprises civiles étrangères, les transférant ensuite au Liban. Ces agents ont trompé ces entreprises lorsqu’elles ont officiellement déchargé les matériels au port de Beyrouth et ils ont finalement réussi à atteindre les structures de production de missiles du Hezbollah ».

Danon s’est ensuite tourné vers les membres du Conseil et il a demandé : « Etes-vous absolument sûrs que ce ne sont pas vos entreprises qui ont vendu ce type de matériel à double-usage qui se trouve dorénavant entre les mains du Hezbollah ? Etes-vous absolument sûrs que vos citoyens savent qui exploitera, à la fin de la chaîne, ces matériels à double-usage ? »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...