Danon : le Hezbollah a un ‘bastion terroriste’ au sud du Liban
Rechercher

Danon : le Hezbollah a un ‘bastion terroriste’ au sud du Liban

Dans le village de Shaqra, un bâtiment sur trois est utilisé pour des activités terroristes

Danny Danon, ambassadeur d'Israël à l'ONU, montre au Conseil de sécurité une carte des positions du Hezbollah dans le sud du Liban, pendant une réunion sur le 10e anniversaire de la fin de la deuxième guerre du Liban, le 12 juillet 2016. (Crédit : autorisation)
Danny Danon, ambassadeur d'Israël à l'ONU, montre au Conseil de sécurité une carte des positions du Hezbollah dans le sud du Liban, pendant une réunion sur le 10e anniversaire de la fin de la deuxième guerre du Liban, le 12 juillet 2016. (Crédit : autorisation)

L’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a déclaré au Conseil de sécurité des Nations unies que le groupe terroriste chiite du Hezbollah, soutenu par l’Iran, a transformé un village du sud du Liban en bastion, avec des roquettes et des armes cachées au sein de la population civile.

« Le village de Shaqra a été transformé en un bastion du Hezbollah, avec un bâtiment sur trois utilisé pour des activités terroristes, notamment pour des lance-roquettes et des dépôts d’arme », a déclaré l’ambassadeur Danon au Conseil de sécurité lors d’une session sur le 10e anniversaire de la Deuxième Guerre du Liban, selon un communiqué de son bureau.

« Le Hezbollah a placé ces positions à proximité d’écoles et d’institutions publiques mettant en grand danger des civils innocents, a-t-il affirmé. Nous demandons le retrait des terroristes du sud du Liban ».

Danon a également déclaré au Conseil que lorsque la résolution 1701 des Nations unies a été adoptée et la guerre achevée, le Hezbollah disposait de 7 000 roquettes, alors qu’il en dispose aujourd’hui de 120 000, pointées sur les centres de population israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...