De grandes nouvelles réserves de gaz au large des côtes ?
Rechercher

De grandes nouvelles réserves de gaz au large des côtes ?

Si les estimations (sûres à 50 %) se révélaient exactes, cela représenterait 4 fois le montant total du gisement du Léviathan

Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d'Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d'Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Il pourrait y avoir bien plus de gaz naturel sous les eaux méditerranéennes d’Israël que ce dont on a connaissance actuellement, a déclaré le ministre de l’Energie Yuval Steinitz.

Citant des évaluations israéliennes, américaines et européennes, Steinitz a déclaré qu’ « il y a encore quelque 2 200 milliards de mètres cubes de gaz » sous les eaux territoriales israéliennes, ce qui représente quatre fois la quantité du gisement du Léviathan, le plus grand champ israélien connu.

Prenant la parole à la Conférence d’Herzliya jeudi, le ministre de l’Energie a affirmé que les évaluations avaient une « probabilité de 50 %, et [que] cet automne nous allons ouvrir des explorations. Une autre découverte ferait d’Israël un exportateur de gaz, et nous examinons la faisabilité de l’installation d’un gazoduc en provenance d’Israël vers la Turquie à un coût raisonnable ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...