De nouveaux logements pour les Bédouins du Néguev
Rechercher

De nouveaux logements pour les Bédouins du Néguev

Le projet vise à réinstaller les personnes habitant dans des implantations non reconnues ; des milliers de logements approuvés dans les zones haredi et à Holon

Un village bédouin non reconnu dans le nord du Néguev. (Crédit : Kobi Gideon/Flash 90)
Un village bédouin non reconnu dans le nord du Néguev. (Crédit : Kobi Gideon/Flash 90)

Le Comité ministériel pour le Logement a approuvé lundi la construction du premier nouveau village bédouin dans le Néguev depuis 15 ans.

Le ministre du Logement Yoav Galant (Koulanou) a annoncé qu’un nouveau village bédouin serait construit juste au sud de la ville bédouine de Segev Shalom, a annoncé la Deuxième chaîne. Le village accueillera principalement différents clans de la tribu al-Azazme, qui vivent actuellement dans des installations non reconnues entre Beer Sheva et Mitzpe Ramon.

Le nouveau village aura une surface de 9 000 dunams (900 hectares) et hébergera environ 9 000 habitants.

Le projet original de relogement des Bédouins du Néguev est venu d’Uri Ariel, ministre HaBayit HaYehudi de l’Agriculture et du Développement rural, qui avait été chargé des affaires bédouines par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Yoav Galant, ancien général, député Koulanou et ministre du Logement, le 20 janvier 2015. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)
Yoav Galant, ancien général, député Koulanou et ministre du Logement, le 20 janvier 2015. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)

Le gouvernement considère que les villages non reconnus sont illégaux, puisqu’ils ont été construits sans permis ni régulations.

Mais les projets de relogement ont rencontré une opposition féroce des communautés bédouines et arabes, qui affirment que cela représente une saisie de terrain par les autorités.

Le comité a également approuvé un plan sur trois ans pour de nouveaux logements destinés à la communauté ultra-orthodoxe. Des projets pour 20 000 logements seront soumis au comité de construction et des projets pour 15 000 unités seront soumis à appels d’offre. Cela s’inscrit dans le cadre d’un projet sur 20 ans pour construire 200 000 logements destinés à la communauté haredi.

Les nouveaux logements seront situés à proximité ou dans les villes ultra-orthodoxes déjà existantes, et dans de nouveaux quartiers dans des villes mixtes.

De plus, le comité a annoncé un projet de construction majeure dans la ville côtière centrale de Holon. Environ 14 000 logements seront construits, les infrastructures civiles seront améliorées, et des opportunités d’emploi seront améliorées. La ville devrait atteindre une population de 40 000 habitants d’ici 2030.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...