Décès de David Mintz, inventeur de Tofutti, substitut laitier des repas casher
Rechercher

Décès de David Mintz, inventeur de Tofutti, substitut laitier des repas casher

L'entrepreneur juif avait 89 ans; sa glace sans lait à base de tofu a eu du succès dans les foyers juifs, permettant de déguster ce dessert glacé même après un repas avec viande

Illustration : David Mintz dans son entreprise Tofutti, à Cranford, NJ, le 23 août 2013. (AP Photo / Julio Cortez)
Illustration : David Mintz dans son entreprise Tofutti, à Cranford, NJ, le 23 août 2013. (AP Photo / Julio Cortez)

JTA – David Mintz, qui a inventé le substitut laitier autrefois populaire Tofutti pour répondre aux besoins des Juifs pratiquants qui ne peuvent pas mélanger la viande et le lait, est décédé.

Sa mort à 89 ans le 24 février a été rapportée par COLlive, un site d’information orthodoxe qui couvre la communauté Habad-Loubavitch. Mintz était proche du rabbin Menachem Mendel Schneerson, le célèbre chef du mouvement hassidique, et lui avait demandé son avis avant d’ouvrir son entreprise, a rapporté le site.

La cause de son décès n’a pas été communiquée.

Mintz est né et a grandi dans un quartier orthodoxe de Williamsburg, Brooklyn, et a fréquenté des écoles orthodoxes. Grub Street, le blog culinaire du New York Magazine, rappelle qu’il avait vendu des étoles de vison avant d’ouvrir des magasins de produits alimentaires préparés, où il employait des « grands-mères juives » qui fabriquaient des aliments juifs réconfortants comme le knish et le rugelach.

Bien qu’il ait finalement quitté le giron orthodoxe Haredi, Mintz sentit que ses clients orthodoxes représentaient un large marché car, en vertu des lois de la casheroute, ils ne peuvent pas consommer des produits laitiers après avoir consommé de la viande. Il a acheté son premier gallon de tofu à un vendeur de Chinatown en 1972, et a ensuite mélangé la nourriture à base de soja dans des « biscuits remplis de tofu, des gâteaux, du rugalach, une casserole de thon » et bien d’autres mets, comme le raconte un article du New York Times de 1981.

La gamme des produits Tofutti ne se limite pas la crème glacée. (TheKarenD / Flickr via JTA)

Il lui a fallu plusieurs années pour perfectionner sa crème glacée Tofutti, sa création la plus populaire et la plus durable, devenue un aliment incontournable des épiceries de tout le pays – et sur toutes les tables de Shabbat après le poulet du dîner.

« Tout le monde a dit que ça n’aurait jamais bon goût », a déclaré Mintz au Times, qui l’a décrit comme une personnalité agitée et enthousiaste. « Ces gens sont maintenant mes plus grands fans. »

COLlive a rapporté que Mintz est allé chez Schneerson pour se rassurer pendant ses années d’expérimentation, et qu’il a donné généreusement à des causes juives, notamment celles du mouvement Chabad de Schneerson. Il aurait également visité régulièrement la tombe de Schneerson, un lieu de pèlerinage pour les membres du Habad.

« Chaque fois que je rencontrais le Rabbi, je mentionnais ce que je faisais et il me disait : ‘Il faut avoir la foi. Si vous avez foi en Dieu, vous pouvez faire des merveilles’.” J’ai donc continué à essayer », a déclaré Mintz, selon le site.

Parmi les saveurs et produits que Mintz a expérimentés au fil des ans, il y en a plusieurs d’inspiration juive : une glace au tofu carotte-pomme-raisin, par exemple, offrait certaines des saveurs d’un tsimmes traditionnel de Rosh Hashanah, transformant ce plat laitier typique en un aliment qui pouvait être servi à n’importe quel repas casher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...