Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Décès d’Hanita Attias Keidar, « grand-mère des soldats seuls » israéliens

Connue dans le pays comme la "grand-mère des soldats seuls", elle était une pionnière d'Israël et a notamment été proche de David Ben Gourion et Yitzhak Rabin

Hanita Attias Kedar, lors de Yom Haatzmaout 2019, à Kiryat Shmona. (Crédit : Municipalité de Kiryat Shmona)
Hanita Attias Kedar, lors de Yom Haatzmaout 2019, à Kiryat Shmona. (Crédit : Municipalité de Kiryat Shmona)

L’Israélienne Hanita Attias Keidar est décédée jeudi à l’âge de 91 ans, a rapporté la municipalité de Kiryat Shmona. Elle a été enterrée vendredi et laisse derrière elle un fils et quatre petits-enfants.

Connue dans le pays comme la « grand-mère des soldats seuls », elle était née en 1930 à Meknès, au Maroc. Après son alyah, effectuée clandestinement durant son adolescence, Hanita Attias Keidar a participé à la fondation de l’Etat d’Israël, servant dans l’armée tout juste créée et aidant en 1956 à la création du kibboutz Maagan, au bord du lac de Tibériade, où elle résidait jusqu’à il y a quelques mois.

Elle a ensuite travaillé pour l’Etat, notamment en se rendant à l’étranger afin de collecter des fonds. Elle a été proche de nombreux hommes d’Etat, dont David Ben Gourion et Yitzhak Rabin.

Prénommé « Annette » à sa naissance, elle a changé son prénom en Hanita à la demande du premier Premier ministre, David Ben Gourion. « C’était après mon arrivée en Israël. Il m’a dit : ‘Annette ? Qu’est-ce que ça signifie ? Tu es une héroïne, comme le Kibboutz Hanita’ », avait-elle déclaré dans une interview l’année dernière.

Au début des années 1990, elle a participé à la fondation de La Maison du Soldat de Kiryat Shmona. Depuis, au quotidien, elle œuvrait pour le bien-être des soldats en Israël et organisé de nombreux évènements de soutien à l’armée. Elle était ainsi la volontaire de l’armée la plus âgée du pays.

« Elle écoutait et câlinait tous ceux qui passaient [à la Maison du Soldat] le temps d’un repos bien mérité », a écrit à son sujet Gil Taïeb, vice-président du CRIF, dans un message d’hommage.

« Elle voulait que cette Maison soit la plus belle et la plus accueillante pour ces Héros si jeunes auxquels on demandait tant. Chacune de ses demandes était justifiée et faisait de Notre Maison, leur Maison. »

« Nous serons des milliers à travers le monde à penser et à prier pour cette dame dont la vie et le parcours résume les défis et l’histoire d’Israël », a-t-il ajouté.

https://web.facebook.com/806654941/posts/10159768269469942/?d=n&_rdc=1&_rdr

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.