Décès d’un Palestinien blessé lors de heurts à Gaza
Rechercher

Décès d’un Palestinien blessé lors de heurts à Gaza

Youssef al-Beheiri a été blessé à la poitrine près du camp de réfugiés de Maghazi lors de heurts vendredi entre jeteurs de pierres palestiniens et soldats israéliens

Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)

Un Palestinien blessé vendredi par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza, est décédé lundi, a annoncé le ministère de la Santé du Hamas.

Youssef al-Beheiri, 48 ans, est mort lundi à l’aube, a indiqué le porte-parole de ce ministère, Achraf al-Qodra.

Il a été blessé à la poitrine près du camp de réfugiés de Maghazi dans le centre de la bande de Gaza lors de heurts vendredi entre jeteurs de pierres palestiniens et soldats israéliens.

Beheiri figurait parmi 40 Palestiniens blessés lors de ces heurts qui s’étaient produits à la frontière entre l’enclave palestinienne et Israël.

Par ailleurs, des sources médicales ont indiqué qu’un homme de 29 ans était mort et un autre blessé lundi à l’aube dans l’effondrement d’un tunnel d’attaque à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

Les brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont précisé dans un communiqué parvenu à l’AFP que « Abdel Rahmane al-Moubacher, originaire de Khan Younès » était un de leurs « commandants opérationnels » et qu’il était mort dans l’effondrement d’un « tunnel de la résistance », le nom par lequel les groupes armés gazaouis désignent les tunnels à usage militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...