Décorations françaises pour des héros juifs et israéliens
Rechercher

Décorations françaises pour des héros juifs et israéliens

Colette Brull-Ulmann, Gila Lustiger, Eva Illouz et Eli Nechama ont reçu le mois dernier les honneurs de la France

Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, entourée de Gila Lustiger, Eva Illouz et Eli Nechama. (Crédit photo : @ambfranceisrael / Twitter)
Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, entourée de Gila Lustiger, Eva Illouz et Eli Nechama. (Crédit photo : @ambfranceisrael / Twitter)

Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, a décoré en cette fin du mois de juillet plusieurs acteurs de la vie culturelle et universitaire israélienne.

Eva Illouz, sociologue franco-israélienne, directrice d’études à l’EHESS, a été faite Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

L’auteure et intellectuelle allemande Gila Lustiger, qui a vécu plusieurs années en Israël, étudié la littérature comparée à l’université hébraïque de Jérusalem et travaillé dans l’édition à Tel Aviv, a reçu les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.

Eli Nechama, directeur de l’école Bialik-Rogozin de Tel Aviv, a lui été fait Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Son école, reconnue internationalement, accueille près de 1 000 enfants de 51 pays différents – principalement des réfugiés. Si les résultats y sont supérieurs à la moyenne, seuls deux enfants sur cinq sont en possession d’une carte d’identité israélienne.

« Ici, on n’est jamais sûr que l’enfant reviendra le lendemain », expliquait le directeur au journal Le Monde en 2015.

Le 14 juillet dernier, Colette Brull-Ulmann, résistante et organisatrice d’un réseau de sauvetage d’enfants juifs durant la Seconde Guerre mondiale, avait été directement nommée Officier de la Légion d’Honneur par le ministère des Armées.

Née en 1920, elle a travaillé en tant que pédiatre à l’hôpital Rothschild durant la guerre, avant d’œuvrer pour le Bureau central de renseignements et d’action.

Elle a publié l’ouvrage Les enfants du dernier salut en 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...