Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Découverte de deux mystérieuses structures datant du Premier Temple à Jérusalem

Les chercheurs s'interrogent sur la finalité de ces canaux trouvés dans la Cité de David, qui auraient été utilisés jusqu'au 9e siècle avant l'ère commune

  • Les chercheurs Yuval Gadot, à droite, et  Yiftah Shalev examinent canaux mystérieux découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Asaf Perry/City of David)
    Les chercheurs Yuval Gadot, à droite, et Yiftah Shalev examinent canaux mystérieux découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Asaf Perry/City of David)
  • Le professeur Yuval Gadot examine les  canaux mystérieux découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit :  Arik Marmor/Damka Jerusalem Production House)
    Le professeur Yuval Gadot examine les canaux mystérieux découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Arik Marmor/Damka Jerusalem Production House)
  • Les canaux nord découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit :  Eliyahu Yanai/City of David)
    Les canaux nord découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Eliyahu Yanai/City of David)
  • Les canaux sud d'une structure unique découverte dans la Cité de David, à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Eliyahu Yanai/City of David)
    Les canaux sud d'une structure unique découverte dans la Cité de David, à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Eliyahu Yanai/City of David)
  • Les canaux nord découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit :  Eliyahu Yanai/City of David)
    Les canaux nord découverts dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Eliyahu Yanai/City of David)
  • Une archéologue travaille dans les canaux antiques découvertes dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Emil Aladjem/IAA)
    Une archéologue travaille dans les canaux antiques découvertes dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Emil Aladjem/IAA)
  • Les archéologues travaillent  dans les canaux antiques découvertes dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Emil Aladjem/IAA)
    Les archéologues travaillent dans les canaux antiques découvertes dans la Cité de David à Jérusalem, en août 2023. (Crédit : Emil Aladjem/IAA)
  • Les fouilles entreprises sur une installation antique unique en son genre au parking Givati, dans la Cité de David, à Jérusalem, au mois d'août 2023. (Crédit : Kobi Harathi/City of David)
    Les fouilles entreprises sur une installation antique unique en son genre au parking Givati, dans la Cité de David, à Jérusalem, au mois d'août 2023. (Crédit : Kobi Harathi/City of David)

Les archéologues ont récemment découvert deux structures uniques qui étaient utilisées à des fins indéterminées pendant la période du Premier Temple, il y a 2000 ans, dans la Vieille Ville de Jérusalem, a fait savoir mercredi l’Autorité israélienne des antiquités (IAA).

Ces installations, qui datent approximativement du 9e siècle avant l’ère commune et qui ont été découvertes sur le site archéologique de la Cité de David, étaient probablement importantes pour l’économie au vu de leur proximité avec le palais royal et avec le Temple, a noté l’IAA.

Les chercheurs ont des difficultés à déterminer quelle pouvait être leur utilisation précise, aucun site de ce genre n’ayant jamais été découvert en Israël.

« Les archéologues ont trouvé la première structure à l’extrémité Nord-Est des fouilles entreprises au parking Givati et la structure comprend une série d’au moins neuf canaux qui avaient été polis. Au sommet du rocher qui entoure l’installation, au sud, il y a sept canalisations de drainage qui transportaient du liquide depuis le haut du rocher – où des activités étaient menées – vers l’installation », dit l’Autorité dans sa description du site.

Le deuxième site est composé de cinq canaux susceptibles de transporter des liquides, ajoute le communiqué.

Le docteur Yiftah Shalev, chercheur au sein de l’IAA, explique que tous les efforts livrés dans le but de définir la finalité exacte du site ont été infructueux jusqu’à aujourd’hui.

« Nous avons fait venir un certain nombre d’experts sur le site pour voir s’il y avait des résidus sur le sol ou sur la pierre qui pouvaient nous échapper à l’œil nu, et pour nous aider à comprendre ce que pouvaient contenir ces canaux. Nous avons voulu vérifier s’il y avait des résidus organiques ou des traces de sang, et nous avons donc fait appel à l’unité médico-légale de la police et à des chercheurs spécialisés dans le monde entier – en vain jusqu’à présent », explique-t-il.

Shalev ajoute qu’il est possible que les canaux aient été utilisés pour faire tremper des produits, comme le lin.

« Autre possibilité, celle que ces canaux aient été utilisés pour les dattes qui devaient rester au soleil pour produire du silan [miel de dattes], comme cela s’est avéré être le cas pour des installations dont la forme était similaire et qui ont été découvertes dans des endroits éloignés comme Oman, Bahreïn ou l’Iran », souligne-t-il.

Le professeur Yuval Gadot, du département d’archéologie et des civilisations antiques du Proche-Orient à l’université de Tel Aviv, déclare que le site a été utilisé jusqu’à l’époque des rois de Judée Joas et Amasias.

« C’est une époque où, comme nous le savons, Jérusalem couvrait un secteur qui comprenait la Cité de David et le mont du Temple qui servait de cœur à Jérusalem », dit-il. « La situation centrale des canaux, à proximité des secteurs les plus importants, indique que les produits pour lesquels ils étaient utilisés étaient liés à l’économie du Temple ou du palais ».

« Il faut noter que parmi les activités rituelles, il y avait les animaux et les produits végétaux qui étaient apportés au Temple. A de nombreuses reprises, les visiteurs du Temple ramenaient des produits qui transportaient aussi le caractère sacré des lieux », explique-t-il.

Eli Escusido, le directeur de l’IAA, a déclaré que les découvertes relatives à la période du Premier temple étaient rares en raison « des perturbations modernes » et il a indiqué que les structures étaient « fascinantes, stimulant l’imagination ».

« De temps en temps, nous tombons sur des découvertes surprenantes, énigmatiques, qui nous mettent en difficulté et qui attisent l’intérêt des chercheurs. Grâce à la collaboration avec d’autres institutions, nous perçons ces mystères et nous renforçons nos connaissances sur les sociétés du passé. Je félicite toutes les institutions pour cette collaboration réussie », a-t-il ajouté.

Les fouilles ont été menées par des chercheurs de l’IAA et de l’université de Tel Aviv, avec le financement de la Fondation Elad.

Le site sera ouvert, la semaine prochaine, au public dans le cadre de la 24e édition des Études de la Jérusalem antique de la Cité de David.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.