Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Découverte d’un ancien atelier de taille de pierre en banlieue de Jérusalem

L'unité du ministère de la Défense qui a fait la découverte, et celle de plusieurs carrières, estime qu'il s'agissait d'un "centre d'extraction, production et distribution de grès"

Cette photo du 19 septembre 2023 montre du grès trouvé dans un ancien atelier de maçonnerie découvert lors de travaux sur une autoroute en Cisjordanie, près de Jérusalem. (Crédit : Administration civile)
Cette photo du 19 septembre 2023 montre du grès trouvé dans un ancien atelier de maçonnerie découvert lors de travaux sur une autoroute en Cisjordanie, près de Jérusalem. (Crédit : Administration civile)

Les archéologues du ministère de la Défense ont annoncé avoir découvert les vestiges de carrières et d’une boutique de taille de pierre en périphérie de Jérusalem, lors de travaux d’extension d’une autoroute en Cisjordanie.

L’Administration civile, agence du ministère de la Défense chargée des affaires civiles en Cisjordanie, a déclaré que le site datait de la période du Second Temple et que les fouilles avaient révélé la présence de « tout un centre de production » de grès, à proximité de plusieurs carrières.

Le site, qu’une déclaration de l’administration a présenté comme « une découverte historique d’une extrême rareté », est situé entre l’implantation d’Adam et la ville palestinienne d’Hizma, où le département d’archéologie de l’unité a découvert un autre atelier de production de grès il y a de cela une trentaine d’années.

En raison de la proximité des deux sites, l’Administration civile estime que la zone servait autrefois de « centre d’extraction, production et distribution du grès » destiné à Jérusalem et ses environs.

Bien que le site ait été daté de la période du Second Temple, soit entre le 6e siècle avant notre ère et l’an 70 de notre ère, aucune estimation plus précise n’a été donnée sur sa période d’exploitation.

Le chef de l’unité d’archéologie de l’Administration civile s’est réjoui de cette découverte, disant qu’elle « faisait partie des trésors et de la culture de la région ».

« C’est un grand honneur de mener ces fouilles et mettre à jour ce monde ancien et riche caché sous terre », a confié Benny Har-Even par voie de communiqué.

« Nous pouvons ainsi nous faire une idée de la culture et du prestige qu’a longtemps connus cette région. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.