Découvrez le 35e gouvernement israélien
Rechercher

Découvrez le 35e gouvernement israélien

Benny Gantz deviendra Premier ministre le 17 novembre 2021, a déclaré Benjamin Netanyahu dans son discours lors de l'inauguration du nouveau gouvernement

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présentant le 35e gouvernement d'Israël à la Knesset, le 17 mai 2020. (Knesset/Kobi Gideon)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présentant le 35e gouvernement d'Israël à la Knesset, le 17 mai 2020. (Knesset/Kobi Gideon)

Le gouvernement d’union de Benjamin Netanyahu et de son ex-rival Benny Gantz se concrétise dimanche en Israël, a déclaré le Premier ministre lors d’un discours devant les parlementaires réunis à Jérusalem.

« La population veut un gouvernement d’union et c’est ce qu’elle aura aujourd’hui », a déclaré M. Netanyahu, peu avant un vote de confiance sur le gouvernement d’union prévu un peu plus tard cet après-midi à la Knesset.

Le Premier ministre : Benjamin Netanyahu (Likud)

Le Premier ministre par alternance jusqu’au 17 novembre 2021 : Benny Gantz (Kakhol lavan)

Président de la Knesset : Yariv Levin (Likud)

Représentant de la coalition au Parlement : Miki Zohar (Likud)

Ministre chargé des Relations avec le Parlement : David Amsalem (Likud)

Ministre attaché au bureau du Premier ministre : Tzahi Hanegbi (Likud)

Ministre de la Santé : Yuli Edelstein (Likud)

Ministre de l’Éducation : Yoav Gallant (Likud)

Ministre de l’Enseignement supérieur et des Ressources en eau : Zeev Elkin (Likud – sera dans 18 mois le ministre des Transports)

Ministre des Sciences et des Technologies : Yizhar Shai (Kakhol lavan)

Ministre de l’Agriculture : Alon Shuster (Kakhol lavan)

Ministre de l’Environnement : Gila Gamliel (Likud)

Ministre de l’Énergie : Yuval Steinitz (Likud)

Ministre des Transports : Miri Regev (Likud – sera dans 18 mois la ministre des Affaires étrangères)

Ministre des Affaires stratégiques : Orit Farkash-Hacohen

Ministre de la Justice : Avi Nissenkorn (Kakhol lavan)

Ministre de la Défense : Benny Gantz (Kakhol lavan)

Ministre chargé des questions civiles auprès du Ministère de la Défense : Michael Biton (Kakhol lavan)

Ministre des Finances : Yisrael Katz (Likud)

Ministre de l’Économie et de l’Industrie : Amir Peretz (Parti travailliste)

Ministre du Bien-être, du Travail et des Services sociaux : Itzik Shmuli (Parti travailliste)

Ministre des Minorités : pas encore nommé. Membre de Kkhol lavan)

Ministre de l’Égalité sociale et des Séniors : Merav Cohen (kakhol lavan)

Ministre de la Construction et du Logement : Yaakov Litzman (Yahadout HaTorah)

Ministre du Tourisme : Assaf Zamir (Kakhol lavan)

Ministre de la Culture et des Sports : Chili Tropper (Kakhol lavan)

Ministre de l’Intérieur : Aryeh Deri (Shas)

Ministre de la Sécurité intérieure : Amir Ohana (Likud)

Ministre des Renseignements : Eli Cohen (Likud, ancien Koulanou)

Ministre des Affaires étrangères : Gabi Ashkenazi (Kakhol lavan)

Ministre de l’Immigration et de l’Intégration : Pnina Tamano-Shata (Kakhol lavan)

Ministre des Affaires de la Diaspora : Omer Yankelovitch (Kakhol lavan)

Ministre de la Coopération régionale : Ofir Akunis (Likud)

Ministre des Communications : Yoaz Hendel (Derech Eretz)

Ministre des Affaires de Jérusalem : Rafi Peretz (ancien Yamina)

Ministre des Affaires religieuses : Yaakov Avitan (Shas)

Ministre des Affaires des Implantations : Tzipi Hotovely (Likud)

Ministre de l’Autonomisation et de la Promotion des communautés : Orly Levy Abekasis (Gesher)

—————–

Président des commissions de la Knesset :

Commission des Affaires étrangères et de la Défense : Zvi Hauser (Derech Eretz)

Commission des Affaires intérieures, de l’Environnement et adjointe au président de la Knesset : Miki Haimovich (Kakhol lavan)

Commission des Finances : Moshe Gafni (Yahadout HaTorah)

Commission de la Knesset : Eitan Ginzburg (Kakhol lavan)

Commission Corona : Yifat Shasha-Biton (Likud)

—————–

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé une liste de 19 ministres pour le 35e gouvernement israélien, malgré un accord avec le parti Kakhol lavan de Benny Gantz selon lequel le Likud se verrait attribuer 18 portefeuilles.

Selon la Douzième chaîne, Gantz a accepté que Tzachi Hanegbi soit ministre sans portefeuille pendant quelques mois jusqu’à ce que Tzipi Hotovely quitte son poste d’ambassadrice à Londres, auquel cas il la remplacera au ministère des Affaires des Implantations.

Kakhol lavan a confirmé cette information au Times of Israël.

Selon l’accord de coalition signé le mois dernier entre le Likud et Kakhol lavan, le nouveau gouvernement aura d’abord 34 ministres, qui devaient être répartis à parts égales entre les blocs dirigés par Netanyahu et Gantz, avant de passer à 36 dans six mois dans ce qui serait le plus grand gouvernement de l’histoire d’Israël.

Gantz, cependant, a choisi de ne pas remplir son quota de ministres en raison d’un manque de députés après que les factions Yesh Atid et Telem se sont séparées de Kakhol lavan à cause de l’accord avec Netanyahu, et aussi en raison du coût financier astronomique du gouvernement alors que le pays fait face à la plus grande crise économique.

La Douzième chaîne a rapporté que seuls les votes de 16 ministres de chaque bloc compteront, maintenant ainsi le principe de partage égal du pouvoir de la nouvelle coalition.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) en compagnie de Zeev Elkin, le 3 juillet 2018. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Netanyahu a fait appel au député Likud Zeev Elkin, le ministre sortant de la Protection de l’environnement, pour occuper les postes nouvellement créés de « ministre de l’Enseignement supérieur » et de « ministre des Ressources en eau » dans le nouveau gouvernement.

Selon une déclaration du parti Likud, le portefeuille de l’Enseignement supérieur comprend la responsabilité des universités et de tous les programmes éducatifs supplémentaires en dehors du cadre de la scolarité normale, auparavant sous les auspices du ministère de l’Education. Le portefeuille des Ressources en eau comprend « toutes les questions relatives à l’eau qui relevaient de la responsabilité du ministère de l’Energie ».

M. Elkin siègera également au sein du cabinet de sécurité de haut niveau. Dans un an et demi, il reprendra le ministère des Transports de la députée Likud Miri Regev qui sera alors nommée ministre des Affaires étrangères (lorsque le député Kakhol lavan Gabi Ashkenazi passera du ministère des Affaires étrangères au ministère de la Défense, qui sera libéré par le président du parti Kakhol lavan Gantz qui deviendra Premier ministre par rotation), ajoute le communiqué.

« Le ministre Elkin a mené une révolution dans la protection de l’environnement et dans la réduction de la pollution atmosphérique due aux transports. Il a également largement contribué au développement de la ville de Jérusalem à une échelle sans précédent », a estimé M. Netanyahu.

« Je remercie le Premier ministre pour sa confiance et je continuerai à servir fidèlement le public dans les différents rôles du nouveau gouvernement en matière d’Enseignement supérieur et d’éducation complémentaire et de ressources en eau pendant la première moitié du mandat, et pendant la seconde », a répondu M. Elkin.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre de l’Energie Yuval Steinitz pendant la réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 22 mai 2016. (Crédit : Emil Salman/Pool)

Netanyahu a aussi annoncé qu’il allait reconduire le député Likud Yuval Steinitz dans ses fonctions de ministre de l’Energie au sein du nouveau gouvernement, alors qu’il l’avait écarté auparavant.

Après avoir refusé d’autres postes proposés par Netanyahu, Steinitz n’était pas censé rejoindre le gouvernement qui doit prêter serment cet après-midi.

« Je suis heureux d’annoncer que le ministre Steinitz continuera à être un partenaire clé du gouvernement dans sa fonction de ministre de l’Energie », a toutefois déclaré M. Netanyahu dans un communiqué.

Steinitz, qui est ministre depuis 2009, a déclaré dans un communiqué qu’il était « heureux de continuer à servir l’État d’Israël sur les importantes questions énergétiques ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...